formats

Tindouf : appel à mettre le legs matériel et immatériel à la disposition des chercheurs

Publié le 11/02/2019, par dans Non classé.
Tindouf : appel à mettre le legs matériel et immatériel à la disposition des chercheurs

TINDOUF- Les participants à la première édition du séminaire « El-Moggar El-Thaqafi » , tenu lundi à Tindouf, ont plaidé à mettre le patrimoine culturel, matériel et immatériel national, à la disposition des chercheurs à la faveur d’une prochaine relance de la manifestation culturelle et économique internationale « El-Moggar » susceptible de contribuer à l’ouverture de nouvelles perspectives pour la culture nationale.

Les intervenants, académiciens et hommes de lettres, ont mis l’accent sur le nécessaire rapprochement du legs matériel et immatériel national de l’élite culturelle et chercheurs en les invitant à de pareilles manifestations appelées à promouvoir la culture nationale et l’ouverture sur la culture universelle.

Placée sous le signe « Ecrire pour être », cette rencontre qu’a abritée la maison de la culture de Tindouf a été riche en communications et interventions afférentes au thème, dont l’intervention du secrétaire général de l’association nationale « Beyt Chîir » (Mison de poèmes) qui a, à cette occasion, indiqué que la relance de la manifestation culturelle et économique internationale « El-Moggar », apanage de Tindouf jusqu’aux années 70 devra constituer un rendez-vous culturel mondial, dont l’Algérie fait partie.

Le Dr. Achour Fenni a, à ce titre, invité les personnalités et hommes de lettres intéressés par le patrimoine culturel d’apporter leur soutien à Tindouf pour accueillir l’élite culturelle nationale pour se rapprocher et s’enquérir du legs culturel matériel et immatériel que recèle la région, partie intégrante de l’identité nationale.

Le poète Slimane Djouadi a, de son côté, estimé que « le véritable investissement de ces rencontres culturels consiste en leur dynamisation d’une manière à servir et booster le tourisme culturel » qui, a-t-il ajouté, « ne s’est limite pas à la visite des sites et monuments archéologiques, mais incarne également d’autres dimensions ».

Il s’agit, selon le conférencier, des manifestations, séminaires culturels et littéraires susceptibles de contribuer à la diversification du produit touristique et atteindre, par conséquent, une industrie touristique culturelle durable à même d’assurer l’équilibre entre les notions de la préservation du patrimoine et de l’investissement optimal.

Le wali de Tindouf, Amoumène Marmouri, a souligné pour sa part que le « Moggar El-Thaqafi » constitue une valeur ajoutée au riche patrimoine culturel national que recèle l’Algérie et une importante halte pour drainer et accueillir l’élite culturelle nationale ».

Initié par la bibliothèque publique « Abou El-Kacem Sâadallah » de Tindouf, ce séminaire a été marqué par l’animation des communications ayant trait à la poésie hassanie, le patrimoine culturel en Algérie, ainsi qu’une cérémonie de vente par dédicace, et de récital poétiques. Cette rencontre a été couronné par la création de bureau de Tindouf de l’association nationale « Beyt Chîir ».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tindouf : appel à mettre le legs matériel et immatériel à la disposition des chercheurs
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair