formats

Tiaret : Les salafistes reviennent à la charge

Publié le 09/08/2016, par dans Non classé.

Grosse panique sur fond de confusion, hier après-midi, dans l’enceinte de la mosquée Abou Hanifa Animan, à la limite entre la cité des 700 Logements et Volani, dans la partie sud de la ville.
Alors que des salafistes refusaient de prier derrière l’imam chargé officiellement par la direction des affaires religieuses, une cacophonie s’est installée. La police est intervenue et une enquête a été ouverte, d’autant que les responsables du culte ont été auparavant informés de ce genre d’agissements, ou encore de la tenue de « halaqate» que l’imam a jugé en contradiction avec les instructions en cours dans cette mosquée. Selon des sources au fait du dossier, une pétition est en cours d’élaboration par les fidèles afin de soutenir l’imam dans cette affaire.

A vrai dire, la gestion de certaines mosquées de la région a été décriée ces derniers temps et des conflits ont éclaté ici et là, souvent pour des questions de droit islamique que voudraient imposer certaines parties. Des imams se sont distingués par des prêches à tout le moins aux antipodes de ce que véhicule comme messages de fraternité empreints d’humanisme le ministre de tutelle. Les inspecteurs en charge des problèmes posés ne font que constater les dégâts. Mais jusqu’à quand ?

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tiaret : Les salafistes reviennent à la charge
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair