formats

Téléphonie mobile : L’expertise de Hisense pour Bomare

Publié le 12/03/2016, par dans Non classé.

La société Bomare Company (BC) a conclu, début octobre 2015, un contrat de partenariat industriel et de transfert technologique avec le géant chinois Hisense pour la fabrication de ses smartphones de marque Stream System.
Une alliance qui a permis l’entame de la production de deux modèles, le B1 et le B2, dans les unités industrielles de cette entreprise, à Oued Chebel, Birtouta (Alger). Des produits fabriqués pour d’abord s' »enraciner» sur le marché, mais qui ont, selon les responsables de BC, connu un franc succès, réalisé grâce à l’apport de l’expertise technologique de Hisense, auprès duquel BC a organisé, le 28 février dernier, pour les médias algériens un déplacement afin de leur faire découvrir ses infrastructures, situées à Qingdao, au nord-est de la Chine. C’est en fabriquant des postes de radio pour le marché chinois que Hisense est né en 1969.

Sa première usine était située à Qingdao, une ville où l’on brasse la bière Xintao, selon un exposé qui nous été fait par Joe Wu, Senior Sales Manger Communications, au siège de la société. Après son passage au rang de groupe en 1993, Hisense diversifiera ses domaines de production : téléviseurs, électroménagers, téléphonie mobile, électronique.

Actuellement, Hisense est le numéro un chinois des téléviseurs (avec une part de marché de 17,98%) et dans le top 3 pour l’électroménager et les smartphones. 2004 aura été l’année de l’internationalisation, au point d’avoir aujourd’hui des succursales dans 130 pays à travers les cinq continents, avec 19 usines de production et 6 centres de recherche et de développement et 2000 collaborateurs.
La société a atteint un chiffre d’affaires de 13,9 milliards de dollars en 2015. Ce qui lui a permis de nouer des partenariats comme Sharp, IBM et Whirlpool.

Maîtrise et technicité

Le premier marché du groupe Hisense est la Chine, suivi par les Etats-Unis. Il est présent aussi en Europe, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie, en Belgique, en France, mais aussi en Afrique du Sud et au Maroc. En Algérie, sa présence est récente (octobre 2015), c’est suite au partenariat avec Bomare Company qui produit les marques Stream System.

Notre virée au cœur du fleuron industriel de Hisense a été pour nous une occasion de mieux nous imprégner de ses procédés technologiques dans le domaine de l’électronique et de l’électroménager. Mais, elle nous a aussi renseigné sur le choix qu’a fait Bomare d’aller jusqu’à cette lointaine ville côtière du pays de l’Empire du Milieu pour dénicher celui qui deviendra son futur partenaire. Hisense n’est plus à présenter en termes de qualité technologique de ses produits.

Ses ingénieurs et chercheurs ne laissent rien au hasard dans la conception de ses smartphones, destinés aussi à l’export. Chez Hisense, la technologie est une passion. Son credo, la technologie doit être innovante et accessible. Un constat que avons pu faire au moment où nous visitions les labos de R&D.

Plus de 700 ingénieurs s’affairaient à faire subir avec technicité sur leurs produits des tests (résistance aux chocs, à l’humidité, à la température, aux interférences électroniques, etc.) pour arriver au meilleur développement technologique possible. Des dizaines d’employés exécutent avec précision aux côtés des robots — conçus par Hisense — dans une autre unité industrielle plusieurs tâches (fabrication de cartes, assemblage, soudure…) jusqu’à la sortie finale de la chaîne de production.

Tout cela est fait avec une parfaite maîtrise technologique et technique des équipes de Hisense pour offrir des produit finaux de qualité, certifiés ISO 9000, ISO 14000 et ISO 18000. C’est là le gage d’une véritable émulation technologique qui permettra à Bomare de s’imposer comme une locomotive sur le marché local.

Des ingénieurs de Bomare ont été d’ailleurs formés dans les unités de Hisense pour une meilleure maîtrise technologique, pour fabriquer localement ses produits.

Ainsi, si pour Bomare, ses deux premiers produits ont donné leurs résultats, il s’est déjà lancé en 2016 dans le premium, avec l’objectif d’atteindre un taux d’intégration de 48% à l’horizon 2017 : une gamme de 8 smartphones 4G seront fabriqués en 2016, dont un, le All In, est déjà sur le marché. Ainsi, grâce à l’expertise de Hisense, Bomare compte s’imposer sur le marché avec un produit de qualité irréprochable, malgré la concurrence dans le domaine. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Téléphonie mobile : L’expertise de Hisense pour Bomare
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair