formats

Téléphonie : Algérie Télécom pourrait recourir à un financement externe

Publié le 05/04/2016, par dans Non classé.

L’opérateur public de téléphonie fixe Algérie Télécom pourrait recourir à un financement externe pour parachever ses projets d’extension et de modernisation des infrastructures de connexion, a annoncé hier à Alger son président-directeur général, Azouaou Mehmel.
« Dans le cas où nous serions amenés à augmenter les capacités de notre réseau, nous ferons appel à un financement externe», a expliqué Azouaou Mehmel, invité du forum d’El Moudjahid. « Pour l’instant, nous n’en avons pas besoin car nous avons les moyens de répondre à nos investissements», a-t-il nuancé, relevant que son entreprise affiche actuellement une bonne santé financière. « Algérie Télécom se porte bien et s’inscrit dans une dynamique de croissance à deux chiffres», a encore affirmé son PDG.

Cela dit, l’opérateur historique, qui importe ses équipements, continue de subir l’impact de la dépréciation du dinar. En 2015, le plan d’investissement d’AT a dépassé les 46 milliards de dinars et celui de l’année en cours, doté de plus de 40 milliards de dinars, sera focalisé sur l’assainissement et la modernisation du réseau d’accès. L’orateur a surtout insisté sur l’impératif de développer des contenus locaux à même de rentabiliser les investissements.

D’ailleurs, la société entend lancer une nouvelle offre, à savoir la vidéo à la demande, avant la fin du premier semestre de l’année en cours. Le PDG d’Algérie-Télécom, qui compte actuellement plus de 3,2 millions d’abonnés au téléphone et plus de 2 millions à l’ADSL, a écarté par ailleurs toute révision à la baisse des tarifs d’abonnement à internet pour cette année, contrairement aux dires de la ministre de la Poste et des TIC qui avait annoncé récemment une baisse progressive des prix. « Il est difficile, en l’état actuel, de baisser les prix. Le fait de les maintenir est déjà un exploit pour Algérie Télécom», a argué Azouaou Mehmel.

Et de souligner que AT prévoit de lancer l’offre ADSL à 20 mégaoctets/s, actuellement limitée à 8 Mo/s. Quant à la bande passante internationale, elle vient de dépasser les 500 gigabits. Afin d’augmenter les capacités en matière de bande passante, M. Mehmel a évoqué le projet d’installation d’un câble qui reliera Oran à Valence, dont la réalisation est confiée au français Alcatel. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Téléphonie : Algérie Télécom pourrait recourir à un financement externe
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair