formats

Tabagisme : La CNAS veut moins d’assurés fumeurs

Publié le 14/06/2017, par dans Non classé.

Les derniers chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le tabagisme sont alarmants. Selon le rapport de cette organisation, il y aurait près de 7 millions de morts par an suite à la consommation de tabac sous toutes ses formes.
Ce chiffre est appelé à croître pour atteindre les 10 millions de morts par an dans le monde d’ici 2020. Pour l’Algérie, le tabac est un véritable problème de santé publique. D’après les derniers chiffres communiqués par les services de la santé, il y aurait pas moins de 5 millions de fumeurs. Cette drogue, acquise facilement, cause annuellement près de 15 000 morts en Algérie. La moyenne est de 40 décès par jour. Le tabac est à l’origine de 35% des cancers diagnostiqués.

Consciente de cette situation et de ses impacts conséquents sur ses fonds, la CNAS lance aujourd’hui et demain, à travers toutes ses structures ainsi que chez les médecins conventionnés, une campagne de sensibilisation au profit de ses assurés afin d’avoir moins de fumeurs. Cette campagne de sensibilisation tout à fait ordinaire dans son concept consiste à vulgariser les méfaits du tabac sur l’organisme et l’état général de la santé, et encourager les assurés sociaux à adopter une meilleure hygiène de vie en mangeant sainement et en pratiquant du sport. Mais, réellement, hormis les chiffres effrayants des structures de santé nationales et internationales, quelles sont les véritables causes qui motivent cette campagne ? Même si pareille campagne n’a pas besoin de beaucoup de motivation pour être lancée étant donné que les dangers du tabac sont graves et connus de tous, la CNAS a inscrit cette action de prévention dans son agenda suite à une enquête qu’elle avait menée auprès de ses assurés et dont les résultats ont été dévoilés ce lundi.

La CNAS dévoile à travers son enquête que 27,66% de ses assurés sont fumeurs avec, sans grande surprise, une prévalence plus élevée chez les hommes. Selon la même enquête, 23,5% de la population enquêtée consomme du tabac quotidiennement, alors que 4,1% seulement sont des fumeurs occasionnels. Sur les 36 000 assurés touchés par cette enquête, ce sont les 26-35 ans qui sont les plus grands fumeurs avec une plus grande consommation chez les personnes actives.

Cette enquête, la première du genre, a fait ressortir également que 50,7% de personnes touchées fument quotidiennement entre 10 et 20 cigarettes par jour et seulement 56% fument 31 cigarettes ou plus par jour. Les fumeurs algériens assurés à la CNAS dépensent environ 5488 DA par mois et par personne pour leurs besoins en cigarettes ou autres type de tabacs. Le directeur général de la CNAS, Tidjani Hassan Haddam, considère que la lutte contre le tabagisme est une priorité de la Caisse dans son plan de lutte contre les maladies non transmissibles. La campagne s’inscrit également dans le plan stratégique de la caisse qui s’étale sur deux ans, à commencer par l’année en cours, et ce, jusqu’à 2019. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tabagisme : La CNAS veut moins d’assurés fumeurs
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair