formats

Tabac : L’augmentation de la taxe «insuffisante» pour dissuader les fumeurs

Publié le 24/12/2016, par dans Non classé.

Des spécialistes de santé publique ont qualifié l’augmentation à 30% de la taxe sur le tabac prévue par la loi de finances 2017 d' »insuffisante» pour dissuader le consommateur de fumer, appelant à intensifier les efforts visant à lutter contre ce « phénomène dangereux».
L’augmentation de la taxe sur le tabac qui est passée de 15% en 2016 à 30% en 2017 « reste insuffisante pour dissuader le consommateur de fumer», ont déclaré les spécialistes à l’APS, appelant à augmenter ces taxes aux alentours de 70 à 80% pour « persuader le consommateur d’arrêter de fumer». Le chef du service épidémiologie du Centre de lutte contre le cancer de la wilaya de Sétif, le professeur Hamdi Cherif, a estimé important d’élever ces taxes à 80%, comme stipulé dans la Convention cadre de lutte contre le tabagisme de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et en adéquation avec le programme de prévention arrêté par l’Etat, à l’instar du Plan national de lutte contre le cancer (2015/2019).

De son côté, le chef du service allergologie de l’établissement hospitalier de Rouiba, le professeur Merzak Gharnaout, a tiré la sonnette d’alarme sur le cancer du poumon causé à 90% par le tabagisme, mettant en garde contre la prolifération de cette maladie chez les jeunes, dont certains ont commencé à fumer à l’âge de 8 ans.

Entre autres maladies causées par le tabagisme, il y a lieu de citer, selon le spécialiste, les bronchites chroniques ou emphysèmes qui exigent une oxygénothérapie (traitement par l’oxygène) dont le coût oscille entre 200 000 et 400 000 DA. Un coût non remboursé par la Caisse nationale d’assurances sociales, ce qui empêche la prise en charge de tous les cas, a-t-il tenu à dire.

Concernant l’augmentation de la taxe sur le tabac, il s’est dit satisfait de cette mesure bien qu’elle reste « non dissuasive», déplorant la propagation du tabagisme dans les lieux publics en dépit de l’arsenal juridique, ce qui expose les non-fumeurs aux mêmes risques que les fumeurs.

Par ailleurs, le sous-directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le docteur Youssef Tarfani, a indiqué qu’un nouveau projet portant élargissement à 50% de l’espace de prévention sur la boîte de cigarettes est en cours d’élaboration par la tutelle, en collaboration avec le ministère des Finances. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tabac : L’augmentation de la taxe «insuffisante» pour dissuader les fumeurs
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair