formats

Syndicats : Remous à Tassili Airlines

Publié le 12/04/2017, par dans Non classé.

Y a-t-il un malaise au sein de la compagnie aérienne Tassili Airlines ? Oui, si on en croit un PV des syndicalistes de l’UGTA daté du 2 avril 2017 dont des copies ont été adressées au Premier ministre, aux ministres de l’Energie et des Travaux publics et des Transports.
Un document qui fustige, selon les propos des syndicalistes, « le despotisme, la gestion catastrophique et la rupture du dialogue social par le PDG de Tassili Airlines». Contacté, Boudrar Hichem, responsable syndical au siège, déclare : « L’ouverture de nouvelles lignes internationales avec une flotte limitée à 12 appareils seulement dont 4 B737, 4 Dash-Q400 et 4 Dash-8 Q200 dont la capacité va de 37 à 155 sièges est un effet de mode et de prestige. Il y a un manque à gagner.

Les recettes ne couvrent que 25% du coût réel d’un vol. Le taux de remplissage des avions est dans le meilleur des cas de 45%. Sur certaines lignes, la compagnie est obligée d’affréter auprès d’Air Algérie. Ce qui engendre un énorme préjudice commercial et financier. Il y a aussi une pression énorme sur la maintenance.»

Il ne comprend pas le « délaissement du transport charter pétrolier et parapétrolier très rentable et vocation première de Tassili Airlines au profit des vols réguliers, notamment internationaux, ouverts dans la précipitation sur des lignes hautement concurrentielles sans étude de marché au préalable, engendrant les plaintes des passagers et une mauvaise image de la compagnie.

Le PV fait mention également du « recrutement de près de 200 personnes en une année sans aucun respect des procédures en vigueur et aux profils et expériences loin des minima requis dans l’aérien, et ne correspondant pas aux besoins réels de la compagnie, la reconduction sélective des contrats CDI de certains PNC, démotivant ainsi leurs collègues pourtant issus de la même promotion qui sont eux restés en CDD après plusieurs années de service et le manque des procédés de gestion de la fatigue des équipages».

Contacté pour avoir sa version, Belkacem Harchaoui, Pdg de la compagnie, nous a transmis cette déclaration : « Les gens qui font cette campagne n’ont aucune légitimité sur le plan syndical. A ce titre, les autorités compétentes ont été saisies pour statuer sur cette situation». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Syndicats : Remous à Tassili Airlines
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair