formats

Stevan Labudovic, un témoin des maquis de l’ALN

Publié le 03/12/2017, par dans Non classé.

Témoin de la Guerre de Libération et ami de l’Algérie, le photographe des maquis de l’ALN, le Serbe Stevan Labudovic, est décédé, samedi 24 octobre, à l’âge de 91 ans.
Ayant immortalisé, par ses films et ses clichés, la glorieuse Guerre de Libération, l’ami de l’Algérie a été enterré, jeudi dernier, à Belgrade, en présence de l’ambassadeur d’Algérie dans la capitale serbe, Abdelhamid Chebchoub, qui lui a rendu un dernier hommage.

Une cérémonie a été organisée, à cet effet, par l’ambassade d’Algérie en Serbie, avec la participation du ministre serbe des Affaires sociales et des Vétérans, Zoran Djordjevi, de M. Dragoslav, président de la municipalité de Berane (Monténégro), lieu de naissance de Labudovic, du corps diplomatique arabe et africain, de nombreux amis de l’Algérie, ainsi que des membres de la communauté algérienne. Les participants se sont recueillis à la mémoire du défunt, avant de présenter leurs condoléances à sa famille.

A cette occasion, l’ambassadeur d’Algérie a salué l’engagement du défunt aux côtés du peuple algérien durant la Guerre de Libération nationale. Né en 1926, Stevan Labudovic a pu, grâce à sa caméra, immortaliser des moments historiques de l’Algérie en pleine Guerre de Libération. En 1959, il décida d’entrer en Algérie, via la Tunisie, pour filmer et photographier des séquences de la guerre dans la région des Aurès. Il est l’auteur de plusieurs reportages et photographies sur la Guerre de Libération nationale.

Selon des chercheurs, le cameraman des maquis de l’ALN aurait filmé et photographié jusqu’à 83 kilomètres de pellicules. Pour son œuvre et pour son engagement, il a été décoré de la médaille du Mérite en 2012 par le président Bouteflika, à l’occasion du 50e anniversaire de l’indépendance. En 2014, il a reçu le prix d’honneur lors du 5e Festival du film engagé d’Alger.

Dans un message de condoléances qu’il a adressé à la famille du défunt, le président de la République a rendu hommage à « un homme de convictions, épris des idéaux de justice sociale, de progrès, de liberté et d’émancipation des peuples». « Stevan Labudovic s’est investi pleinement dans la lutte de l’Algérie, contre le joug colonial, au péril de sa vie, et mobilisa, avec courage et abnégation, sa caméra et son savoir-faire au service de notre cause», lit-on dans le message du chef de l’Etat.

Et d’ajouter : « Son engagement sans faille et fraternel permit de dévoiler à l’opinion publique internationale la réalité du combat de notre peuple face à la propagande coloniale, et à immortaliser des moments historiques de notre lutte de libération. Attaché indéfectiblement à notre pays, il avait l’Algérie au cœur et à l’esprit.» Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Stevan Labudovic, un témoin des maquis de l’ALN
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair