formats

Sport féminin à Béjaïa : 11 842 filles en compétition

Publié le 08/03/2018, par dans Non classé.

Pas moins de 28% du tissu sportif de la wilaya de Béjaïa est féminin, soit 11 842 sportives détenant une licence de compétition, a affirmé Cherifi Mohammed Salim, chef de service communication de la direction de la jeunesse et des sports.
En plus de ce fort taux qui démontre l’engouement continuel des filles à la pratique des sports, les résultats sont aussi satisfaisants. Pour Hassan Yazid, chef du service des activités physiques et sportives, « les autres wilayas enregistrent des taux allant de 7% à 10% (environ 10% du tissu sportif dans la capitale est féminin).

Dans notre wilaya, c’est une question de culture. Les tabous reculent chaque jour un peu plus et les parents font confiance à l’encadrement sportif au sein des clubs». Le développement du sport féminin dépend donc de l’évolution de la société dans sa conception de l’égalité homme-femme d’autant plus que les conditions d’accès aux sports sont garanties aussi pour les filles par la politique de l’Etat. La réussite du sport féminin en Algérie dénotera ainsi du degré d’ouverture de la société.

Béjaïa constitue en ce domaine un modèle. La présence remarquée de la gent féminine dans les sports est en perpétuelle évolution et est marquée par d’excellents résultats tant au niveau international que national. Le volley-ball vient en première position avec 1700 athlètes et 7 clubs féminins sur les 10 évoluant à l’échelle nationale. On peut noter la performance des minimes filles du WAB et des cadettes de l’ASWB, qui se sont adjugées la première place en coupe et en championnat national, ainsi que l’accession des seniors dames du CRR Toudja en division supérieure.

Cette discipline est suivie par l’athlétisme avec 1353 filles compétitives. Dans ce sport, deux clubs se distinguent, il s’agit de l’AMCB et l’ASFJB, respectivement 2e et 5e au classement national. Saadi Kenza et Mazouzene Chahinez ont décroché l’or pour le AMCB, respectivement au championnat national des épreuves combinées et dans le championnat national du 400 mètres haies.

Un autre club de la ville, le MBB a décroché trois médailles d’or au championnat national de la perche et de la marche grâce, respectivement, à Kasmi Hassiba, Boumaza Tinhinane et Aziz Souad. Puis, les sports de combat avec 1257 filles, où le karaté figure en bonne position (le club de Mahdjouba, l’US El Kseur et la formation de Beni Maouche).

Il a été enregistré également la performance de la boxeuse Leila Akkouche d’Akbou, qui a remporté un titre du championnat du monde WBC, une compétition internationale de kick-boxing, dans la catégorie des moins de 60 kg, face à l’Américaine Eva de l’équipe Killeen America, à Bangkok en Thaïlande.

Cette discipline est suivie par le handball avec deux clubs principaux jouant en catégories supérieures, notamment, l’équipe d’Akbou et celle d’Ouzellaguene. Le nombre de sportives dans cette discipline est de 1040. Le football féminin n’est pas en reste.

Sur 103 clubs au niveau national, six équipes issues de Béjaïa évoluant dans diverses catégories tiennent tête, avec des moyens dérisoires, aux autres clubs, à l’image du CFA d’Akbou qui a été sacré champion quatre fois depuis sa création en 2010, l’Etoile sportive d’Amizour qui a accédé en Nationale 1 en 2017 et celui de Béjaïa.

Les filles de Béjaïa se sont également illustrées dans le handisport, en obtenant des médailles d’or aux différents championnats nationaux d’athlétisme, dans le lancer du javelot, le 100 mètres, le lancer du poids, du disque et le cross. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Sport féminin à Béjaïa : 11 842 filles en compétition
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair