formats

Souk Ahras : les cadres de l’UGTA interpellent Sidi Saïd

Publié le 29/12/2017, par dans Non classé.

La crise de l’UGTA est si profonde à Souk Ahras que des cadres des quatre unions locales et au moins une vingtaine de secteurs et pas des moindres ont adressé des doléances écrites à Sidi Saïd, dans lesquelles ils font état d’une tentative d’instaurer des assises illégales pour le congrès de wilaya et ceux des Unions locales. « Nous avons affaire à une direction locale dominée par un aide-laborantin imposé par son frère, l’ex-P/APC, et qui est membre chargé de l’organique et représentant d’une UGTA informelle à Souk Ahras.

Il est l’auteur de plusieurs actes préjudiciables au sein de l’organisation et a fait l’objet de poursuites judiciaires de la part de la direction des travaux publics pour faux et usage de faux ; il a également été convoqué maintes fois par une commission interne dans le cadre d’une affaire de dilapidation des biens de l’UGTA et surtout pour d’autres frasques liées à la création des sections fantoches dans des conditions attentatoires à la moralité de l’union», a déclaré un cadre qui a évoqué des alinéas du statut de l’UGTA qui interdisent aux syndicalistes de porter leurs opinions à la presse. Il ajoutera que la direction locale contre laquelle peste la majorité est épaulée par un syndicaliste influent au niveau de la centrale syndicale, probablement à l’insu de Sidi Saïd, selon la version du chef de file des protestataires. Ce dernier n’écarte pas le recours à une démission collective suivie de plainte contre le membre précité pour, entre autres actes, d’autres affaires de faux et usage de faux pour lesquelles ils auraient rassemblé des preuves. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Souk Ahras : les cadres de l’UGTA interpellent Sidi Saïd
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair