formats

Souk Ahras: exposition de tableaux de sites archéologiques

Publié le 30/04/2019, par dans Non classé.
Souk Ahras: exposition de tableaux de sites archéologiques

SOUK AHRAS – Une exposition de tableaux et de photographies de sites et monuments archéologiques de Souk Ahras, abritée par la maison de la culture Tahar Ouettar du chef-lieu de wilaya à l’occasion du mois du patrimoine (18 avril/18 mai) suscite l’intérêt des visiteurs.

Initiée conjointement par la direction de la culture, l’antenne locale de l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés (OGEBC) et la maison de la culture, la manifestation porte notamment sur des photos et des répliques miniaturisés des sites archéologiques de Madaure, Khemissa, Tiffech, Kef Messaoura et l’olivier de saint Augustin.

Pour nombre de visiteurs, l’exposition a constitué une occasion de replonger dans l’histoire de la cite de Madaure, ses auteurs, ses philosophes et les hommes de culture qui fréquentaient son université qui fut la première en Afrique.

Des figures marquantes de l’histoire de la région ont été également présentées à l’instar de Saint Augustin, Chihab eddine Ettifachi et le ténor de la chanson bédouine le défunt hadj Bouragaa.


Lire aussi: Ouargla: bientôt l’étude et l’inventaire de milliers d’objets au musée saharien


Le directeur de la culture, Tahar Arisse, a plaidé à l’occasion pour l’intégration des sites archéologiques dans les offres touristiques de sorte à mieux faire connaitre la civilisation et l’histoire du pays et a fait état, à ce propos, de la programmation de plusieurs excursions vers les sites historiques au profit des écoliers de la wilaya.

Selon les explications données durant l’exposition le spécialiste en archéologie et guide touristique, Ramzi Benyeza, le seul site de Madaure occupe une aire de 120 hectares dont 25 hectares de vestiges visibles où des fouilles ont été menées sur seulement 7,5 hectares.

La cité existait déjà du temps du roi numide Syphax et est passée sous la couronne de Massinissa durant le 3ème siècle avant notre ère pour devenir entre les années 69 et 75 une colonie romaine de vétérans, a-t-il relevé, ajoutant qu’elle a également été occupée par les byzantins en 534, qui y battirent notamment une forteresse sur une partie de l’ancien forum.

Madaure fut une cité opulente et riche comme en témoigne aujourd’hui le nombre important de pressoirs d’olives et des moulins à blé, a souligné Benyeza.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Souk Ahras: exposition de tableaux de sites archéologiques
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair