formats

Sortie de la première promotion des apprenants adultes

Publié le 22/06/2016, par dans Non classé.

La première promotion de la section d’alphabétisation en tamazight sortira samedi prochain.
Le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA) organise à cet effet, au Théâtre régional de Béjaïa (TRB), une cérémonie en l’honneur des apprenants adultes des différentes sections d’alphabétisation de 9 wilayas lancées depuis octobre 2015 en collaboration avec l’association algérienne d’alphabétisation Iqraa. « Sur les 500 inscrits, 271 feront partie de la première section», a indiqué Si El Hachemi Assad, secrétaire général du HCA, contacté par El Watan.

Parmi les apprenants, des septuagénaires. « Nous allons honorer des doyens de la section, dont l’un a 80 ans. Parmi les inscrits, il y en a 15 qui ne sont pas issus des régions amazighophones», signale M. Assad. Le coup d’envoi officiel de ces sections a été donné en octobre 2015 au centre d’alphabétisation de Boumerdès (haï Ibn Khaldoun, Boumerdès-ville). Les wilayas concernées par l’enseignement de tamazight pour adultes sont Alger, Oran, Ghardaïa, Boumerdès, Tizi Ouzou, Béjaïa, Bouira, Sétif et Batna.

Une journée pédagogique de formation s’est tenue à Alger le 17 octobre au profit des enseignants chargés d’assurer les cours d’alphabétisation à travers quelques wilayas. « Une formation a touché 13 enseignants licenciés en tamazight. Ils sont versés dans les sections d’alphabétisation ouvertes dans les Maisons de la culture, suivant un créneau horaire bien déterminé (3 heures/semaine) et tous les samedis», précise M. Assad, qui affirme que le critère d’assiduité est primordial pour obtenir l’attestation de niveau 1.

Le secrétaire général souhaite l’implication de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes absent de cette opération. « L’Office rattaché au ministère de l’Education est à la fin de la stratégie nationale d’alphabétisation. On aimerait que l’apprentissage de tamazghit, langue nationale et depuis peu officielle, soit intégré par l’Office en question, d’autant plus qu’il y a une demande», rappelle le secrétaire général du HCA. D’autres wilayas intégreront ce processus d’alphabétisation au fur et à mesure, selon un plan de généralisation couvrant tout le territoire national.

Une classe virtuelle sera ainsi mise en place « pour permettre d’avoir un maximum d’inscrits».
Dans le cadre de l’opération, le HCA a édité le premier manuel d’alphabétisation. Intitulé Ad lemde tamazit (J’apprends tamazight), l’ouvrage est une traduction/adaptation du manuel d’alphabétisation en arabe intitulé Je m’alphabétise avec la culture de la citoyenneté produit par l’association algérienne d’alphabétisation Iqraa. Le manuel traite de certaines thématiques telles que l’algérianité et la citoyenneté.

L’ouvrage est destiné en premier lieu aux analphabètes qui veulent apprendre tamazight, d’où l’intégration de leçons de syntaxe et d’orthographe. Il contient 35 cours pour la première partie et 17 pour la seconde. Selon M. Assad, le manuel est « perfectible. Une application informatique sera mise à profit dans l’apprentissage». « On sème à tout vent», se réjouit Si El Hachemi Assad. La cérémonie organisée au TRB coïncidera avec une date symbolique : l’assassinat du barde Matoub Lounès.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Sortie de la première promotion des apprenants adultes
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair