formats

Sonelgaz attaque en justice Cegelec et General Electric

Publié le 18/12/2017, par dans Non classé.

Accusée d’avoir « importé» du matériel d’Israël, Sonelgaz riposte. La compagnie nationale de l’électricité et du gaz déclare avoir déposé plainte contre le consortium, composé du français Cegelec et de l’américain General Electric.
Ce sont ces deux sociétés qui ont obtenu le marché visant l’acquisition de deux turbines pour la centrale électrique de Boutlélis, à Oran.
Le groupe public explique que « dans le cadre de la réalisation de la centrale électrique de Boutlelis (Oran) d’une capacité de 450 MW, du matériel a été importé par le consortium Cegelec/General Electric».

« Mais lors des formalités de vérification de ce matériel par la société d’engineering CEEG (filiale de Sonelgaz), qui est en charge de la réalisation du projet en tant que maître d’œuvre, les services de cette filiale ont découvert que parmi le matériel importé (projet comportant des milliers de composants), un de ces composants (vannes de déluge) comportait la mention ‘‘made in Israël »», note le communiqué, repris par l’APS.

Le consortium constitué des deux entreprises est « passé» aux aveux. Il « a ainsi reconnu officiellement sa responsabilité de l’introduction de ce matériel par mégarde», indique Sonelgaz. La plainte de Sonelgaz a été déposée en avril 2017. Le constructeur « est poursuivi en justice pour fausse déclaration, compte tenu que le document de provenance du matériel en question stipule la France comme pays d’origine», précise Sonelgaz.

C’est le député islamiste, Lakhdar Benkhellaf, qui a alerté les autorités sur la présence d’un matériel « made in Israël» acquis par
Sonelgaz. Le marché portant sur la construction de cette centrale électrique, située à Boutlélis, près d’Oran, a été conclu en 2012. C’était l’année où Sonelgaz avait été citée dans une affaire de contrat douteux avec certaines compagnies.

Une information que confirmera la secrétaire d’Etat américaine de l’époque, Hillary Clinton, qui a reconnu dans ses mémoires avoir « intercédé auprès du président Abdelaziz Bouteflika pour que General Electric puisse avoir un marché.

Une année plus tard, la société a effectivement signé un contrat de 2,5 milliards de dollars». D’autres contrats ont été signés depuis entre Sonelgaz et la société américaine, qui a obtenu également des contrats dans le domaine de la santé, puisqu’elle a équipé des hôpitaux publics. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Sonelgaz attaque en justice Cegelec et General Electric
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair