formats

Sonatrach lorgne une raffinerie en Italie

Publié le 18/11/2017, par dans Non classé.

La compagnie pétrolière nationale Sonatrach a manifesté son intérêt pour l’acquisition de la raffinerie ISAB en Italie, propriété du géant pétrolier russe Lukoil, a annoncé cette semaine le patron de Lukoil, Vagit Alekperov, cité par l’agence de presse russe Ria-Novosti.
« Ce sont des entreprises nationales, principalement d’Iran et d’Algérie. Aux dernières nouvelles, la compagnie azérie Socar est intéressée par cette raffinerie», a indiqué Vagit Alekperov, précisant que les négociations sont à un stade précoce. « Aujourd’hui, la raffinerie est en très bon état. Toutes les installations fonctionnent, même de nouvelles installations ont été introduites après la modernisation (…). Par conséquent, nous ne devons pas nous dépêcher. Nous négocions avec les parties intéressées, en particulier avec celles qui pourraient nous donner l’opportunité de s’intégrer dans de nouveaux projets», a ajouté Vagit Alekperov. Interviewé fin septembre par la chaîne russe Rossiya24, le PDG du groupe russe a affirmé que de nombreuses sociétés, dont « des grands groupes américains, des fonds d’investissement et une société publique du Golfe» avaient manifesté leur intérêt pour la reprise du site sicilien.

Deuxième producteur pétrolier russe, le groupe Lukoil a développé son activité en Italie depuis l’acquisition, en avril 2008, d’une participation de 49% dans la raffinerie ISAB située à Priolo, dans le sud-est de la Sicile. En janvier 2014, le groupe pétrolier russe a finalisé le rachat à la société italienne ERG des 20% qui lui manquaient encore dans la joint-venture qui exploite la raffinerie d’ISAB. L’accord prévoyait une montée en participation progressive de Lukoil : c’est ainsi que la participation du groupe russe est passée à 60% en 2011 et à 80% en 2012. La dernière transaction, d’un montant de 400 millions d’euros, donnait à Lukoil le contrôle total du complexe ISAB. Pour la multinationale russe, il s’agit de la première implantation dans le raffinage en Europe de l’Ouest. Aujourd’hui, la raffinerie ISAB fait partie intégrante du groupe et est la troisième raffinerie en Europe en termes de volume de traitement.

Le complexe ISAB, dénommé ERG Raffinerie Méditerranée, est en fait constitué de deux raffineries (ISAB Nord et ISAB Sud), reliées entre elles par un système de canalisations, d’une capacité totale de 16 millions de tonnes/an, une capacité de stockage de plus de 4 millions de mètres cubes et trois terminaux marins.

Pour rappel, le russe Lukoil a affiché son intérêt pour des projets de développement de champs pétroliers en Algérie et envisage de prendre part aux appels d’offres qui seront lancés, annonçait, en septembre à Alger, le ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak, cité par l’agence TASS. « Lukoil a exprimé son désir de participer aux appels d’offres pour le développement des champs de pétrole en Algérie. Son intérêt est porté aussi bien pour les projets onshore que pour ceux de l’offshore», a fait savoir le ministre russe à l’issue de ses entretiens avec le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, en marge des travaux de la 8e session de la commission mixte algéro-russe.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Sonatrach lorgne une raffinerie en Italie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair