formats

Société : L’armée reconnaît l’ampleur de la «harga»

Publié le 19/11/2017, par dans Non classé.

Après avoir passé du temps à réprimer les candidats à l’émigration clandestine, l’armée passe aux aveux. Elle reconnaît, dans un communiqué, que l’émigration clandestine « a pris de l’ampleur».
La preuve en est qu’en 48 heures, les Garde-côtes ont arrêté 286 personnes. « (…) en dépit de l’ampleur prise par les tentatives de quitter le territoire national de manière illégale, les unités du Service national de Garde-côtes des Forces navales demeurent vigilantes et mobilisées, de façon permanente, en vue d’intercepter et neutraliser les réseaux de passeurs et ce, en coordination avec les services de sécurité concernés», note un communiqué de l’ANP. Une reconnaissance de fait de l’ampleur d’un phénomène.

Mais l’institution militaire n’en dit pas davantage. Pour donner la preuve de l’ampleur prise par ce phénomène, le document de l’Armée nationale populaire donne un chiffre effarant. « Dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine, les unités du Service national de Garde-côtes des Forces navales de l’Armée nationale populaire ont procédé, durant la période allant du jeudi 16 au samedi 18 novembre 2017, à l’interception et sauvetage d’un nombre total de 286 citoyens algériens candidats à l’émigration clandestine à bord d’embarcations de fortune», précise le document. Les communiqués de l’armée annoncent régulièrement des arrestations parmi les migrants clandestins. L’acte de ces migrants est puni par la loi depuis 2010. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Société : L’armée reconnaît l’ampleur de la «harga»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair