formats

SNVI : Le statu quo

Publié le 03/11/2016, par dans Non classé.

La crise dans laquelle patauge la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) de Rouiba, à l’est d’Alger, ne semble pas trouver d’épilogue.
C’est le statu quo. Les rassemblements se poursuivent encore et quotidiennement devant la division véhicule industriel (VIR). Les travailleurs campent sur leur position et maintiennent leur grève, et ce, malgré le versement avant-hier des salaires du mois d’octobre. « Il n’y a rien de nouveau. Nous avons sollicité l’intervention du PDG du groupe. Malheureusement, il n’a pas répondu à notre appel. Il a conditionné sa visite par la reprise du travail», dénoncent les syndicalistes de la SNVI.

Mis à part le versement des salaires, aucune autre revendication n’a été satisfaite. Le bras de fer persiste. Les grévistes réclament, entre autres, la relance de la production et le maintien de la retraite anticipée. Les sommes faramineuses injectées par l’Etat dans le but de moderniser le groupe SNVI n’ont servi à rien, déplore-t-on. Les engagements de la direction pour lancer un plan d’investissement ne sont pas honorés. L’activité et la production au sein du groupe SNVI ont considérablement chuté. De ce fait, les protestataires ont exigé, lors d’une réunion tenue hier soir, le départ de l’équipe dirigeante et son remplacement par de nouveaux managers.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé SNVI : Le statu quo
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair