formats

SNTF : Des perturbations enregistrées au niveau de la gare ferroviaire d’Alger

Publié le 26/01/2018, par dans Non classé.

Le transport ferroviaire de et à destination d’Alger connaît depuis mercredi une perturbation « notable» suscitant le mécontentement des voyageurs qui ont exprimé leur colère face à cette situation due, selon les responsables de la Société nationale du transport ferroviaire (SNTF), au déraillement d’un train, mercredi soir, entre les deux gares d’Agha et d’Alger.
Le déraillement d’un train « vide» a été enregistré mercredi soir entre les deux gares d’Agha et d’Alger en raison d’un incident sur les rails, a précisé le Directeur général de la SNTF, Yacine Benjaballah, ajoutant que les travaux de réparation sont en cours et la réouverture de la ligne ferroviaire devrait avoir lieu au plus tard ce vendredi matin. Le DG de l’entreprise du transport ferroviaire a indiqué qu’il a été décidé de fermer la ligne reliant les deux gares et de transférer les passagers « temporairement» à la station Agha, qui est devenue le point de départ et d’arrivée à Alger pour toutes les lignes.

Les voyageurs désirant se rendre à la gare d’Alger sont transportés par l’entreprise qui a eu recours aux bus de l’Entreprise du transport urbain et suburbain d’Alger (Etusa) pour offrir ce service « gratuitement» à ses clients, a fait savoir M. Benjaballah. Expliquant cet incident par la vétusté du rail, M. Bendjaballah a fait savoir que son renouvellement avait été programmé dans le cadre d’une opération qui a débuté depuis le 2e semestre de l’année 2017 avec une 1re tranche qui concerne l’axe El Harrach (Alger)-El Affroun (Blida), ajoutant que le rythme de réalisation connaît « une bonne avancée».

Les travaux inscrits au titre du renouvellement du rail toucheront progressivement toutes les lignes des banlieues est et ouest, a-t-il affirmé, précisant que l’opération requiert du temps, car il n’est pas facile d’intervenir sur un réseau en exploitation et c’est ce qui entraîne des retards pour les trains dans la banlieue ouest (Alger-El Affroun).

De son côté, le directeur général adjoint de la SNTF, Abdelwahab Aktouche, a déclaré que le rail qui a enregistré l’incident « est vieux de 40 ans et que les travaux de sa réhabilitation remontent aux années 1970, d’où la nécessité d’une rénovation de tout le réseau», a-t-il dit.

Soulignant que cette opération s’inscrit dans le cadre des projets lancés par la SNTF, M. Aktouche a fait état de l’achèvement des travaux de renouvellement du rail dans la partie reliant les deux stations, Baba Ali et Birtouta, ainsi que du lancement prochain des travaux de renouvellement du rail entre les deux stations, celles de Boufarik et Beni Mered.

Par ailleurs, le même responsable a rappelé que pas moins de 140 trains (banlieue et long trajet) arrivent quotidiennement à la gare d’Alger, avec pas moins de 150 000 voyageurs, en passant par la station d’El Harrach, qui est une gare de correspondance. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé SNTF : Des perturbations enregistrées au niveau de la gare ferroviaire d’Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair