formats

Skikda : Un navire s’échoue accidentellement au port

Publié le 16/02/2017, par dans Non classé.

Transportant 43 700 tonnes de maïs et en provenance d’Espagne, le navire, long de 190 m, aurait heurté le fond du bassin, mardi vers 22h, et n’a pas réussi à joindre son poste à quai au deuxième bassin du port pour décharger sa cargaison.
Le Sea Lady, un navire céréalier battant pavillon des îles Marshall, est resté bloqué hier en plein bassin du port de Skikda, engendrant certaines perturbations dans le trafic portuaire et bloquant la partie est de l’enceinte portuaire. Transportant 43 700 tonnes de maïs et en provenance d’Espagne, le navire, long de 190 m, aurait heurté le fond du bassin, mardi vers 22h, et n’a pas réussi à joindre son poste à quai au deuxième bassin du port pour décharger sa cargaison. Cet incident serait dû à une erreur humaine.

Des sources rapportent à cet effet que le tirant d’eau du second bassin du port est de 9,80 m, alors que le navire, le Sea Lady, disposait d’un tirant d’eau de 10,90 m, chose qui aurait conduit selon ces sources à l’immobilisation du navire en plein bassin. Des premières tentatives de déséchouage avaient été entreprises durant la nuit de mardi à hier mercredi, mais craignant certainement le pire, elles ont été arrêtées dans l’attente de disposer de plus d’éléments d’information.

Dans la matinée d’hier, une prospection des fonds sur lesquels reposait le navire avait d’ailleurs été faite par des plongeurs afin de constater les conditions et les causes réelles ayant conduit à ce blocage. Vers 16h, cinq remorqueurs de l’entreprise portuaire de Skikda avaient été aperçus en train d’engager des opérations de déséchouement.

Des marins laissent cependant comprendre que cette opération ne serait pas si aisée et devrait être menée délicatement pour éviter tout autre risque. Néanmoins, l’arrivée, aujourd’hui (jeudi), du car-ferry Tassili 2 en provenance de Marseille risque de poser un sérieux problème au cas où le bassin où s’est échoué le Sea-Lady ne venait pas à être libéré.

A relever que ce navire avait déjà failli connaître le même sort, lundi dernier, lors de son remorquage vers le quai dit du Château-Vert, où il a eu des difficultés d’approcher son poste à quai. Il avait alors été autorisé à regagner la rade en attendant qu’un autre poste se libère. Finalement, il n’est entré au port de Skikda que dans la soirée de mardi dernier, avant d’être bloqué en plein milieu du second bassin. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Skikda : Un navire s’échoue accidentellement au port
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair