formats

Situation des droits de l’homme : Les vives critiques du FFS

Publié le 11/12/2016, par dans Non classé.

Le Front des forces socialistes (FFS) a vivement critiqué la situation des droits de l’homme en Algérie.
Dans un communiqué rendu public à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme, le plus vieux parti de l’opposition a dénoncé les atteintes multiples aux droits humains et aux libertés individuelles et collectives. Tout en rappelant l’engagement historique du parti pour les droits de l’homme, le FFS estime que rien n’est fait depuis l’indépendance afin d’aller vers l’instauration d’un régime politique démocratique, avec des institutions fortes qui veillent au respect des droits. Le FFS considère que « depuis 1962, l’Algérie vit dans une démocratie de façade, dénuée de tout contenu».

Ce parti fait état d’un recul inquiétant des droits de l’homme durant l’année 2016 à tout point de vue. Il souligne que l’année qui s’achève a été marquée par la multiplication des actes de répression contre les militants associatifs et les syndicalistes, le maintien de l’interdiction de manifester, de se rassembler et de protester pacifiquement dans les lieux publics. Le FFS parle également de la baisse vertigineuse du pouvoir d’achat affecté par les mesures d’austérité imposées par le gouvernement pour amortir le choc pétrolier. Le plus vieux parti de l’opposition a également relevé le harcèlement judiciaire dont font l’objet ses élus, mais aussi les militants des droits de l’homme de la vallée du M’zab. Des atteintes que le FFS dit dénoncer « énergiquement». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Situation des droits de l’homme : Les vives critiques du FFS
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair