formats

Sidi Bel Abbès : L’ENIE fabriquera des terminaux de paiement électronique

Publié le 22/05/2018, par dans Non classé.

L’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) de Sidi Bel Abbès procédera, à compter de juin prochain, à la fabrication de terminaux de paiement électronique (TPE), a annoncé hier Bekkara Djamel, PDG de l’ENIE.
Cette annonce intervient quelques jours seulement après la mise en service de l’unité d’intégration électronique par les ministres de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, et de la Poste et des Télécommunications, des Technologies et du Numérique (PTTN), Houda Imane Feraoun. L’usine d’intégration électronique, ravagée par un incendie en 2015 et dont les travaux de reconstruction et d’équipement ont duré deux ans et demi, compte trois chaînes (shift) de fabrication électroniques.

Erigée sur une surface de 10 000 m2, l’unité est dotée d’un système d’information et de gestion (ERP) et d’un dispositif de contrôle de température et de particules à même de préserver les installations très sensibles nécessaires à la fabrication de cartes-mères électroniques. Selon le PDG de l’ENIE, « les équipements récemment mis en service permettent de fabriquer tous types de produits électroniques avec des taux d’intégration évolutifs et une expertise locale».

Il a, à ce propos, précisé que la fabrication de terminaux de paiement électronique s’inscrit dans le cadre d’une convention signée entre le secteur de l’Industrie et des Mines et celui de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, et ce, en vue de promouvoir les outils de la production nationale.

« L’ENIE est actuellement en phase de réception des commandes et la fabrication démarrera en juin, selon les normes en vigueur dans le secteur de la Poste», a affirmé à l’APS M. Bekkara, avant de signaler que l’usine d’intégration électronique « utilise un matériel très sophistiqué, capable de fabriquer des tablettes et des puces électroniques selon les normes adaptées aux équipements électroniques».

M. Bekkara a précisé également que l’ENIE a désormais la capacité de fabriquer près d’un million de panneaux électroniques de différents produits par an, outre 700 000 unités de produits finis, tels que les smartphones, les téléviseurs LED, les terminaux de paiement électronique (TPE) et bien d’autres équipements électroniques.

La loi de finances 2018 impose, rappelons-le, aux opérateurs économiques de mettre à la disposition de leurs clients des moyens de paiement électronique. « Chaque opérateur économique, comme défini par la loi n° 04-02 (…) qui propose un produit ou des services aux consommateurs, devra mettre à leur disposition des moyens de paiement électroniques qui leur permettent de payer leurs biens en utilisant des cartes de paiement», stipule l’article 115 de la loi de finances 2018.

Les opérateurs ont un délai d’un an à partir de la publication de la loi pour s’y conformer. Chaque manquement aux dispositions de la LF-2018 constitue une infraction qui soumet son auteur à une amende de 50 000 DA. Les officiers et agents de la police judiciaire, les agents appartenant aux corps de contrôle de l’administration chargée du commerce et ceux appartenant à l’administration fiscale sont chargés de constater l’infraction, selon le même article. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Sidi Bel Abbès : L’ENIE fabriquera des terminaux de paiement électronique
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair