formats

Sellal évoque des «lendemains incertains»

Publié le 06/06/2016, par dans Non classé.

Dans son discours prononcé à l’ouverture des travaux de la tripartite, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a eu du mal à cacher son inquiétude par rapport à la situation économique que vit le pays.
« On doit bouger maintenant et ensemble pour poursuivre la mue de notre économie vers la création de richesses et d’emplois», a-t-il soutenu. Mais il admet que « le temps est compté». Il affirme que même si « l’Algérie résiste bien, les lendemains sont incertains». « Il nous faut (…) aller chercher la croissance ailleurs, c’est-à-dire dans la sphère économique réelle, là où l’entreprise, publique ou privée, est la clé de voûte», a indiqué le Premier ministre qui a tenté d’expliquer ainsi le « nouveau modèle économique» dont parle le gouvernement depuis plusieurs mois.

« Tous nos efforts et nos capacités sont orientés vers la réunion des conditions d’émergence d’une base productive et industrielle nationale moderne et compétitive, à travers l’amélioration de l’environnement de l’entreprise et la promotion de la production nationale, en luttant ensemble contre ce qui bloque son épanouissement et en écartant les bureaucrates et les véreux», a insisté le Premier ministre qui s’est exprimé devant les partenaires sociaux et les walis de la République, invités pour la première fois à assister à cette rencontre.

« C’est la première fois que nous invitons les walis à la tripartite. Nous les avons chargés de résoudre le gros problème du foncier industriel en collaboration avec les ministères de l’Industrie et de l’Intérieur», a-t-il indiqué. « Réglez-nous le problème du foncier. Vous avez toutes les prérogatives pour le faire. Il faut juste préserver les terrains à vocation agricole et libérer le reste», s’est-il adressé aux walis.
Malgré la crise, note Abdelmalek Sellal, l’Algérie est « parmi les rares producteurs de pétrole qui continuent de faire de la croissance et de créer des activités et de l’emploi», indiquant, dans ce sillage, que le nombre des investissements déclarés sur les trois dernières années représentait 70% des créations d’activités depuis 2002 (24 386 projets lancés entre 2013 et 2016).

La crise n’empêche pas le gouvernement de poursuivre sa politique sociale, ajoutera le Premier ministre. M. Sellal a précisé, à ce propos, que le pays est « souverain et maître de la décision politique et économique. Il traverse des difficultés économiques, mais ne reniera jamais ses engagements envers ceux d’entre vous qui entament leur vie active, ceux qui sont aujourd’hui au travail, ou ceux qui sont en repos mérité après de longues années de labeur».

« Il s’agit de garantir à tous les travailleurs les mêmes droits sociaux sans privilèges indus ni exceptions dérogatoires afin d’assurer la pérennité du système national de retraite basé, faut-il le rappeler, essentiellement sur la solidarité intergénérationnelle, ce qui nous commande de mettre en œuvre des réformes justes», indique le Premier ministre qui fait allusion au système national de retraite. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Sellal évoque des «lendemains incertains»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair