formats

Sellal élude la crise et répond aux critiques de l’opposition

Publié le 28/01/2016, par dans Non classé.

La meilleure réponse à ceux qui prêchent le pessimisme et le doute est le travail et l’espoir.» C’est par cette phrase qu’a répondu le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, aux critiques visant son gouvernement, accusé d’être incapable de faire face à la crise financière que traverse le pays et de trouver une solution à cette situation.
En visite hier dans la wilaya de Laghouat, le premier responsable de l’Exécutif tente, en effet, de démontrer le contraire de ce qu’affirment les critiques. Il défend ainsi l’orientation économique du pouvoir qu’il représente et ses choix politiques, tout en appelant les opérateurs économiques à contribuer efficacement à la mise en place de cette nouvelle stratégie. « Notre objectif ne se résume pas seulement au remplacement du pétrole par la production agricole et industrielle. Il faut qu’on arrive à maîtriser le marché international», a-t-il déclaré devant les responsables du projet de réalisation d’une cimenterie privée dans la commune d’El Beïda, daïra d’Aflou, à 160 km au nord du chef-lieu de la wilaya de Laghouat.

Abdelmalek Sellal invite ainsi les investisseurs à songer, dès aujourd’hui, à exporter leur production et à participer ainsi à l’effort de diversification des ressources du pays. « Il faut satisfaire les besoins nationaux. Une fois cet objectif atteint, il faudra passer à l’exportation», lance-t-il. Abdelmalek Sellal insiste, dans ce sens, sur la nécessité de booster l’économie nationale à travers sa diversification. « Il faut aller vers l’industrie agroalimentaire», s’adresse-t-il aux investisseurs dans le secteur de l’agriculture.

« Nous allons tenir, début mars prochain, une grande réunion sur le développement du secteur», dit-il, sans citer la crise financière ni la chute des prix du pétrole qui ont atteint leur plus bas niveau en ce début de 2016. Un niveau qui n’est pas, faut-il le rappeler, pris en considération dans les projections du gouvernement qui tablait sur un prix du baril d’or noir à 40 dollars.

Par ailleurs, le Premier ministre s’exprime pour la première fois sur le projet de la révision de la Constitution, rendu public au début du mois de janvier en cours. Selon lui, ce texte tend à « renforcer davantage la liberté économique». « Le projet de révision constitutionnelle présente un nouveau projet de société qui renforce l’Etat à travers la consolidation des libertés individuelles et collectives. Il élargit le champ des libertés et renforce le contrôle du Parlement», explique-t-il, pour défendre encore ce projet qui a fait l’objet de critiques et de rejet de la part de l’opposition.

En cours d’examen au niveau du Conseil constitutionnel, ce projet ne fait toujours pas consensus au sein de la classe politique. Mais les tenants du pouvoir ne comptent pas reculer sur cette question. Par ailleurs, lors de sa tournée dans la daïra d’Aflou, Abdelmalek Sellal revient également sur le projet relatif au nouveau découpage administratif. Il annonce, devant des dizaines de citoyens de cette ville rassemblés à l’entrée du chantier de réalisation de 900 logements, qu’Aflou sera promue au rang de wilaya déléguée, comme le revendiquent ses habitants. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Sellal élude la crise et répond aux critiques de l’opposition
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair