formats

Sellal au pied du mur à Tamanrasset

Publié le 29/04/2017, par dans Non classé.

En visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tamanrasset, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a été accablé, jeudi, pour ses engagements non honorés.
Lors d’une rencontre avec la société civile, organisée au terme de sa visite, M. Sellal a dû faire face à une avalanche de critiques et de revendications formulées par des activistes, des étudiants et des notables, qui lui ont rappelé qu’aucune des promesses prises lors de son passage dans la wilaya, en novembre 2013, n’a été jusque-là tenue.

Ce malheureux constat a été illustré au centre universitaire devant une assistance composée essentiellement de notables sélectionnés, d’étudiants, de policiers en civil et de représentants du mouvement associatif.

La dotation des deux cités universitaires d’ambulances médicalisées, la promotion du centre universitaire au rang d’université, l’augmentation des quotas de logements, la réhabilitation de la transsaharienne, particulièrement les deux tronçons reliant In Salah à Tamanrasset sur 700 km et Tamanrasset à In Guezzam (400 km), qui se trouvent dans un délabrement avancé, sont entre autres points revendiqués par les intervenants qui ont mis à nu la politique favorisant la mafia du foncier et de constructions anarchiques ayant transformé la capitale du tourisme saharien en un immense bidonville viabilisé. Après avoir vainement tenté de se couvrir à travers des justifications creuses qui ne résistent à aucune analyse sérieuse, le Premier ministre a, encore une fois, usé du langage des promesses. « Vous n’avez toujours pas eu les ambulances ? Vous les aurez la semaine prochaine. C’est promis», a-t-il lancé à l’adresse de la communauté estudiantine.

Quant aux autres projets de développement devant être lancés dans la wilaya de Tamanrasset, le chef du gouvernement s’est engagé à les relancer par ordre de priorité afin d’éviter à l’Etat le risque de déficit budgétaire. « On ne peut pas s’aventurer actuellement, mais soyez certains que les projets prioritaires seront tous concrétisés aux dépens des autres projets qui ne pressent pas.»

Au pôle urbain d’Inkouf, où il s’est rendu pour s’enquérir de la situation des 2579 logements réalisés et des travaux de leur raccordement aux voies et réseaux divers, Abdelmalek Sellal a mis l’accent sur le respect du cachet touristique et architectural de la région et instruit les autorités locales de mobiliser la force publique pour lutter contre les constructions illicites. Il a également interdit l’octroi de terrain à bâtir dans les Zones d’expansion touristique (ZET), notamment sur la route menant vers le site de l’Assekrem et celle de l’aéroport où est prévue la réalisation du village touristique s’étendant sur plus de 250 hectares.

A ce titre, il a insisté sur la nécessité de promouvoir ce créneau d’activité afin d’insuffler une nouvelle dynamique économique à Tamanrasset. Le développement les activités agro-pastorales et le commerce dans cette wilaya jouissant de potentialités favorisant l’échange et l’entretien des relations internationales avec nombre de pays africains a été mis en exergue par le ministre, qui a annoncé l’installation d’une base logistique à Tamanrasset lui permettant d’assumer un rôle pivot dans les domaines du transport terrestre et aérien et des télécommunications numériques, notamment avec la réalisation du projet de prestations de téléphonie et d’internet par satellite, que va assurer prochainement l’Algérie en direction du Mali et du Niger.

Revenant aux prochaines élections législatives, l’hôte de l’Ahaggar n’a pas manqué, malgré la déception perçue sur les visages des imuhaghs qui réclament désespérément leur part de développement, d’inviter la population à se rendre aux urnes pour « un lendemain prospère et l’édification institutionnelle du pays».
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Sellal au pied du mur à Tamanrasset
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair