formats

Santé publique : Les paramédicaux gèlent leur grève

Publié le 04/02/2018, par dans Non classé.

Le syndicat algérien des paramédicaux (SAP) a décidé hier geler sa grève illimitée à laquelle le syndicat appelée et qui devait commencer le 5 février pour des revendications socioprofessionnelles. Cette décision a été prise par le conseil national du SAP réuni hier.
La suspension de la grève a été décidée suite aux conclusions de la réunion, tenue mercredi dernier entre le SAP avec la commission de dialogue et les partenaires sociaux au ministère de la Santé.

Le SAP, selon son président qui s’est exprimé à l’issue du conseil national, estime que  » le ministère a répondu positivement aux plus importantes revendications, en l’occurrence le règlement du dossier du harcèlement exercé contre certains syndicalistes locaux, notamment dans les wilayas de Djelfa et Bejaia.Le communiqué rendu public à l’issue de la réunion du conseil national du SAP indique que le ministère s’engage à défendre auprès de la direction de la fonction publique la requête des paramédicaux concernant les postes de sous directeurs.

Des dossiers à régulariser

Aussi pour les paramédicaux occupant des postes de cadres et coordinateurs qui remplissent les conditions de nomination avant la clôture de la période transitoire dont la situation n’est as encore régularisée, une demande de dérogation sera envoyée par le ministère de la santé à la direction de la fonction publique pour réduire le nombre d’année d’ancienneté requises pour la régularisation de la situation du personnel concerné, précise le même communiqué.

Le ministère s’est en outre engagé à avancer concernant le dossier des diplômes LMD des paramédicaux qui ne sont pas pris en compte par la fonction publique dans la rémunération et le plan de carrière.  » Une commission sera installée officiellement la semaine prochaine et les représentants du SAP sont déjà désignés, précise le communiqué dudit syndicat.

Le ministère a promis l’augmentation des postes d’aides soignants principaux pour permettre à un plus grand nombre de bénéficier de la promotion.  » Le ministère s’engage à préparer un plaidoyer auprès de la direction générale de la fonction publique, dans un délai de 2 mois, pour permettre aux aides soignants une meilleure progression, selon la formule adaptée, précise le même communiqué.

Un comité d’experts installé

Un plan de progression des infirmiers ayant des diplômes d’Etat a été également pris en compte ainsi que le règlement de la situation des gardes non rémunérées.

 » Une note a été transmise aux gestionnaires, précise le communiqué du SAP. Le ministère annonce la mise en place d’un comité d’expert pour déterminer les normes relatives aux activités des urgences ainsi que les évacuations, précise le SAP dans le même communiqué.

A souligner que le SAP a mené une grève de plusieurs semaines en janvier dernier, que le tribunal administratif près la Cour d’Alger avait déclaré  » illégale.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Santé publique : Les paramédicaux gèlent leur grève
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair