formats

Saison estivale : Plus de 116 millions de vacanciers comptabilisés

Publié le 24/08/2017, par dans Non classé.

A quelques semaines de la rentrée sociale et de la fin des vacances, les premiers bilans de la saison estivale commencent à être dévoilés.
Selon des statistiques de la direction générale de la Protection civile (DGPC), quelque 116 millions estivants ont été recensés à travers les différentes plages autorisées à la baignade.

De ce bilan provisoire qui concerne la période allant du 1er juin au 15 août, le colonel Farouk Achour, sous-directeur des statistiques et de l’information à la DGPC, s’exprimant en marge d’une conférence de presse sur les feux de forêt, fait ressortir le nombre de 70 924 interventions des éléments de ce corps sur les plages, les retenues collinaires, les barrages et les lacs. Sur ce chiffre, il est retenu 47 804 opérations de sauvetage. Quelque 17 666 personnes ont été prises en charge pour des soins et 4464 autres transférées vers les centres hospitaliers les plus proches.

Selon le même document, 332 personnes ont été sauvées et reconduites sur le rivage. « Ce sont des personnes assez aventurières qui allaient vers le large à bord de jet-skis et autres engins nautiques et se sont retrouvées prises au piège d’une mer agitée», explique notre interlocuteur qui annonce l’enregistrement de 111 décès par noyade dans les plages, dont 60% ont été comptabilisés dans celles interdites à la baignade. La wilaya qui compte le plus grand nombre de victimes de noyade est Boumerdès avec 14 cas.
L’autre phénomène toujours aussi inquiétant est la baignade dans les mares d’eau, les barrages, les oueds, les retenues collinaires et les lacs. Les éléments de la Protection civile y ont enregistré 82 décès.

Par ailleurs, 2 personnes sont mortes suite à un accident de jet-ski. Il est à rappeler que ces engins très appréciés sont un véritable problème, dans le sens où leurs conducteurs ne respectent pas la distance de sécurité prévue par la loi, qui est de 100 mètres au minimum loin de l’espace autorisé à la baignade. Toutefois, et sans aucun scrupule, ces scooters des mers sont là et violent ces espaces, normalement paisibles et sécurisés, mettant ainsi en danger la vie des baigneurs et même des conducteurs. Le colonel Achour ajoute que jusqu’à avant-hier 8 personnes noyées seraient toujours portées disparues. Des opérations de recherche sont en cours pour les retrouver. Aux dernières nouvelles, une de ces personnes aurait été repêchée par les services de la Protection civile de la wilaya de Tizi Ouzou. Le corps de ce noyé — un jeune de 23 ans de la localité de Souamaâ dans la daïra de Mekla mort par noyade lundi à la plage Carroubier d’Azeffoun, wilaya de Tizi Ouzou — a été repêché hier matin par les plongeurs de l’unité marine de Tigzirt, a-t-on appris de la Protection civile. Le corps du défunt a été transféré à l’hôpital d’Azeffoun.

Pour rappel, pas moins de 18 000 agents professionnels et saisonniers ont été mobilisés par la DGPC pour sécuriser les plages autorisées à la baignade au titre de la saison estivale 2017. Ce nombre a connu une hausse de 3000 nouveaux agents comparé à celui de l’année 2016. Pour cette année, sur les 608 plages que compte le littoral algérien, 229 ont été interdites à la baignade. Le dispositif opérationnel des éléments de la Protection civile est assuré tous les jours de 9h à 19h sur les 379 plages autorisées à la baignade.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Saison estivale : Plus de 116 millions de vacanciers comptabilisés
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair