formats

Risque d’année blanche à l’ENS

Publié le 28/01/2018, par dans Non classé.

Malgré les menaces des conseils pédagogiques quant à l’imminence d’une année blanche, dans le cas de la poursuite de la grève enclenchée depuis plusieurs mois, les étudiants des Ecoles normales supérieures campent sur leur position.
Ils poursuivent leur grève pour exiger le recrutement direct dans le secteur de l’éducation sans passer par le concours imposé à tous les diplômés de l’enseignement supérieur pour tout recrutement dans les secteurs de la Fonction publique. La direction des études de l’ENS Kouba a d’ailleurs convoqué une réunion avec les représentants des étudiants de fin de cycle ainsi que ceux des enseignants « afin d’examiner la situation engendrée par la grève qui dure depuis trois mois», précise un communiqué de ladite direction.

A l’instar de l’Ecole nationale supérieure de Kouba, les étudiants refusent de reprendre les cours. Pour rappel, le conseil pédagogique de cette école a décidé de reporter la date des examens et des délibérations, avant le départ en vacances d’hiver, tout en exprimant les craintes d’une année blanche.

Les étudiants restent mobilisés contre la reprise des cours tant que leurs revendications ne sont pas prises en compte. Il s’agit de la contractualisation avec le ministère de l’Education qui permettrait un recrutement assuré dans la wilaya de résidence des diplômés des Ens.

La commission permanente intersectorielle pour la coordination des politiques, programmes et projets communs entre les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur, installée le 20 novembre dernier, n’a pas répondu à cette doléance. Seule celle relative à la possibilité de poursuite d’étude post-graduation a été évoquée. Les étudiants des ENS réclament une décision officielle.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Risque d’année blanche à l’ENS
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair