formats

Révision constitutionnelle : Les Algériens du Canada se mobilisent contre l’article 51

Publié le 14/01/2016, par dans Non classé.

Le projet de révision de la Constitution entérinée par le Conseil des ministres lundi dernier fait réagir les Algériens du Canada qui représentent la deuxième communauté nationale à l’étranger avec un peu plus de 100 000 citoyens, dont une majorité de binationaux.
Un rassemblement devant le consulat d’Algérie à Montréal est prévu le samedi prochain à partir de 14h30 pour dénoncer la disposition contenue dans l’article 51 du projet de révision constitutionnelle qui exclut les Algériens détenteurs d’une seconde nationalité ou plus de la possibilité d’accéder « aux hautes responsabilités de l’Etat et aux fonctions publiques».

Lancé par l’organisme Mouvance migratoire ô Canada que préside l’Algérien Ahcène Moussi, l’appel dénonce l’article 51 qui crée « deux classes de citoyens, diamétralement opposées : les Algériens qui résident en permanence en Algérie et les Algériens établis à l’étranger, appelés aussi émigrés ou binationaux». Pour cet organisme qui s’occupe, entre autres, de réfugiés au Canada, l’article 51 « porte atteinte à l’unité nationale, en plus d’être discriminatoire.

Il diminue les capacités de l’Algérie, par l’écartement d’une partie de ses citoyens, cette ressource humaine importante et exclut ces Algériens de l’étranger, près de 8 millions, à participer à la construction de leur pays». Ahcène Moussi déplore qu’au moment « où le pays a plus que jamais besoin de tous ses enfants, au moment où le cours du pétrole est à son plus bas niveau, nos dirigeants, par un simple article, décident d’exclure cette ressource humaine, une force qui aurait, si utilisée à bon escient, apporté incontestablement cette valeur ajoutée tant souhaitée — le savoir-faire et la devise forte pour renflouer nos caisses».

Il fait appel aussi aux « valeurs de Novembre et du Congrès de la Soummam» et rappelle que « la Constitution est la loi la plus importante d’un pays, puisqu’elle conditionne son avenir. Elle doit donc être élaborée de façon lucide, juste, et équitable, tenant compte des réalités historiques, culturelles, sociales de toutes les composantes de la nation».

Le président de Mouvance migratoire ô Canada exige la révision de l’article 51 et « tous les articles ambigus, discriminatoires, contradictoires et tous ceux qui sous-entendent la division, le doute ou la malhonnêteté». A rappeler qu’au Canada, la citoyenneté (et non la nationalité, toute une nuance) s’obtient généralement après quatre années de résidence continue. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Révision constitutionnelle : Les Algériens du Canada se mobilisent contre l’article 51
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair