formats

Rétrospective des films de Bergman à l’occasion du centenaire du cinéaste

Publié le 02/10/2018, par dans Non classé.
Rétrospective des films de Bergman à l'occasion du centenaire du cinéaste

ALGER-La cinémathèque Ibn Zeydoun à Riadh El-Feth (Alger) a abrité, dimanche soir, le lancement des célébrations du centenaire de naissance du célèbre réalisateur suédois Ingmar Bergman avec la projection d’un film-documentaire sur la vie et les œuvres du réalisateur, intitulé « Trespassing » (2013).

Réalisé par Magnusson Hynek Pallas Jane, ce film-documentaire d’une durée de 107 minutes, présente des témoignages de grands réalisateurs et de comédiens qui ont évoque le génie d’Ingmar Bergman et ses remarquables techniques de réalisation ainsi que l’importance des thèmes qu’il a traité dans ses œuvres avec leurs dimensions humaines et leur philosophie existentielle.

Tourné dans la demeure isolée d’Ingmar Bergman, située dans l’île Faro, le film présente des scènes tirées de ses œuvres qui ont laissé leurs empreintes dans le cinéma international, à l’image de « The seventh seal » (1957) qui aborde la question de la vie et de la mort.

L’ambassade de Suède à Alger a concocté, à cette occasion, en collaboration avec le ministère de la Culture, une programmation cinématographique à travers un cycle de projections de films d’Ingar Bergman (1918-2007), en sus d’une exposition comportant des tableaux et photos du réalisateur et d’un nombre de ses œuvres mettant en lumière des étapes de la vie du cinéaste, son parcours ainsi qu’un aperçu de ses films.


Lire aussi: Exposition ambulante à Alger de Souad Douibi


Plus de 10 films du cinéaste suédois seront projetés du 30 septembre au 6 octobre au niveau de la cinémathèque Ibn Zeydoun et du musée du cinéma.

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la célébration qu’organise la Suède dans nombre de pays, en hommage à cette icône qui a donné une autre dimension au 7e art.

Dans son allocution à l’ouverture de cette manifestation, l’ambassadrice de la Suède à Alger, Marie Claire Sward Capra, a souligné que cette manifestation « est dédiée à ce réalisateur universel qui a marqué le 7é Art », rappelant à cet égard, la spécificité de son œuvre et sa quête infinie de la vérité à travers ses films.

A ce propos, la diplomate suédoise a évoqué ses œuvres prolifiques, tant dans le cinéma que dans le théâtre, en sus de ses écrits.

Le ministre de la Culture a estimé, dans un message lu en son nom, par le Secrétaire général du département, qu’  » Ingar Bergman est parmi l’un des grands cinéastes du siècle écoulé et que ses œuvres demeureront des marques distinctives dans l’histoire du cinéma et une référence pour les générations ».

Né le 14 juillet 1918, Ingar Bergman appartient à la 3e génération de grands cinéastes du cinéma mondial, tout comme Jeau Ford, Orson Welles.

Metteur en scène de théâtre, scénariste, il s’est imposé comme l’un des plus grands réalisateurs de l’histoire du cinéma en prospectant une œuvre s’attachant à des thèmes métaphysiques ( Le Septième Sceau), à l’introspection psychologique (Persona) ou familiale (Cris et chuchotements, Fanny et Alexandre) et à l’analyse des comportements du couple (Scènes de la vie conjugale).

Ingmar Bergman compte à son actif 60 films et plus de 170 œuvres théâtrales.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Rétrospective des films de Bergman à l’occasion du centenaire du cinéaste
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair