formats

Retraite anticipée : L’Intersyndicale manifeste à Alger, de nombreuses interpellations (vidéo)

Publié le 27/11/2016, par dans Non classé.

Le sit-in a été ponctué par les interventions musclées des policiers. De nombreux manifestants ont été arrêtés.
La police a empêché le rassemblement de l’Intersyndicale, prévu ce matin devant le Palais Zighout Youcef, siège de la chambre basse du Parlement (APN) qui a entamé, aujourd’hui dimanche, l’examen du projet de loi sur la retraite. Les manifestants, des centaines, venus de plusieurs wilayas, on toutefois réussi à tenir leur sit-in de protestation contre la suppression de la retraite anticipée à proximité de la Grande Poste à Alger.

 » Ne touchez pas à ma retraite »,  » gouvernement injuste, gouvernement de la chekara (sac d’argent) »,  » LF 2017, projet de l’Etat des riches », lit-on sur des pancartes brandies lors de cette manifestation animée notamment par les représentants syndicaux des secteurs de l’éducation et de la santé. Des députés du Parti des travailleurs (PT), conduits par Smaine Kouadria, ont quitté l’hémicycle de l’APN pour rejoindre la manifestation.

 » L’intelligence est victime de la hogra  »

Oualha Salim, coordinateur national du Cnapeste, a demandé aux autorités de libérer les manifestants interpelés ce matin par les forces de sécurité. Selon Sadek Dziri, président de l’union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef), des centaines de manifestants ont été arrêtés ce matin à Alger.

Pour Idir Achour, secrétaire général du Conseil des Lycées d’Alger (Cla)  » plus de 1000 personnes ont été arrêtées dans divers endroits à Alger. Elles sont conduites, apprend Elwtan.com auprès de certains syndicalistes vers des commissariats de la capitale ou vers la gare routière oû ils ont été sommées de rentrer chez eux. Un contrôle policier est constaté au niveau de la garde routière d’Alger, des stations de métro et des barrages de police à l’entrée de la capitale, ce qui a provoqué des bouchons interminables.

 » Si le gouvernement est incapable de gérer le pays, il n’a qu’à se retirer et laisser la place à des gens compétents », déclare une professeure de physique à Elwatan.com. Elle estime que  » en Algérie, l’intelligence est victime de la hogra (injustice) ».

Le sit-in, ponctué par des interventions musclées des policiers, a pris fin vers 12h00.

Manifestation de l’intersyndicale à Alger… par elwatanvideo Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Retraite anticipée : L’Intersyndicale manifeste à Alger, de nombreuses interpellations (vidéo)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair