formats

Recueillement sur la tombe de Hocine Aït Ahmed

Publié le 01/10/2016, par dans Non classé.

Des centaines de personnes se sont recueillies, hier, sur la tombe de Hocine Aït Ahmed, dans la commune d’Aït Yahia, daïra de Aïn El Hammam, à l’occasion d’un hommage organisé par la fédération du FFS de Tizi Ouzou au fondateur du vieux parti de l’opposition.
Cette activité a regroupé des militants du FFS venus des quatre coins de la région et même en dehors de la wilaya de Tizi Ouzou. Des représentants de sections locales du parti, à l’image de celles de Tigzirt, Beni Doula, Aït Bouadou, Illoula Oumalou, Souamaâ ont déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du défunt avant que la délégation de responsables et de cadres du FFS ne fasse son apparition derrière les membres des conseils de jeunes d’Akbou et de Aïn El Hammam qui arboraient l’emblème national. On a remarqué ainsi la présence de Abdelmalek Bouchafa, premier secrétaire national du parti ; Rachid Halet et Mohand Amokrane Cherifi, membres du présidium ; Hocine Haroun et Moussa Tamadartaza, sénateurs ; Tamila Moussaoui, députée ; Mohamed Kalalèche, président de l’APW de Tizi Ouzou et le fédéral Farid Bouaziz.

Dans la foule, il y avait des militants de 1963 ainsi que plusieurs élus locaux. Des représentants du mouvement associatif étaient également présents à cet hommage, dont on peut citer les membres de l’Etoile culturelle d’Akbou et de l’Association culturelle pour le développement et l’épanouissement de la jeunesse algérienne (ACDEJA) de Aïn El Hammam. Abdelmalek Bouchafa a déclaré que cet hommage s’inscrit dans le cadre des festivités du 53e anniversaire de la création du FFS qui sera organisé, a-t-il dit, la première fois après la disparition d’un grand monument, intellectuel, moudjahid et combattant infatigable pour la démocratie et la justice sociale, Hocine Aït Ahmed.

Ce dernier, a-t-il ajouté, « nous a légué un immense héritage de valeurs morales et de militantisme qu’on doit préserver afin d’aboutir à l’instauration de la deuxième République qui était l’une des aspirations de Dda L’Hocine qui voulait voir un Etat de droit, une Algérie démocratique et sociale. Nous demeurons fidèles aux idéaux défendus par Aït Ahmed et le FFS depuis sa création. Nous avons pris, d’ailleurs, l’engagement de continuer le combat pour une solution politique consensuelle et pacifique à la crise nationale», a-t-il souligné. Notons que le recueillement sur la tombe de Si L’Hocine a été précédé par le dépôt de gerbes de fleurs dans le carré des martyrs de la Révolution et ceux de l’insurrection de 1963, au chef-lieu de la commune de Aïn El Hammam. Par ailleurs, il est utile de préciser que le FFS organise, aujourd’hui, un grand meeting à la salle omnisports du stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou.

Par ailleurs, rappelons que toujours dans le cadre de la célébration du 53e anniversaire de la création du FFS, un vibrant hommage a été rendu, samedi dernier, à l’un des militants de 1963, l’ancien moudjahid, M’hand Izouvache, au village Imzizou, dans la commune de Freha, en présence de plusieurs militants et cadres du parti. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Recueillement sur la tombe de Hocine Aït Ahmed
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair