formats

Recueillement au village

Publié le 09/01/2016, par dans Non classé.

Une semaine après l’enterrement du dernier chef historique, Hocine Aït Ahmed, les hommages continuent. Le petit village d’Ath Ahmed, à Aïn El Hammam, ne désemplit pas depuis le 1er janvier.
Des visiteurs, hommes et femmes, de toutes les régions du pays, affluent vers le village pour se recueillir sur la tombe de Dda L’Hocine. Sa tombe est très fleurie, de nombreuses gerbes de fleurs sont soigneusement déposées par des délégations, comme ce groupe de visiteurs représentant la fédération FFS de Sétif, venus jeudi matin.

Il est difficile de trouver une place pour garer sa voiture sur cette route étroite, bitumée juste avant l’enterrement.
Ce jeudi, des délégations de l’APW et de la fédération FFS de Tizi Ouzou sont également venues se recueillir.

Hocine Haroun, qui conduit pour la dernière fois la délégation de l’APW avant de prendre ses fonctions de sénateur, demain, a déclaré : « L’APW est là, aujourd’hui, avec ses différentes composantes politiques pour rendre hommage au grand homme, Dda L’Hocine, qui a tout donné au peuple algérien. Nous sommes venus au nom de l’institution que nous représentons, car nous n’avons pas pu le faire avant.»

Les membres du bureau fédéral du FFS de Tizi Ouzou se sont également rendus au village pour se recueillir et remercier la population d’avoir exaucé la dernière volonté de Si L’Hocine, a déclaré le fédéral du FFS, Farid Bouaziz.
Sur la place du village, des femmes se sont rassemblées, entonnant des chants religieux et révolutionnaires. « Cela se passe de la même manière tous les jours», dit Khaled Aït Ahmed, proche parent de Si L’Hocine.

Parmi la foule, de nombreuses personnes se demandaient s’il s’agissait de la célébration du 40e jour.
A ce propos, Rachid dira : « La cérémonie du 40e jour se déroulera selon la tradition kabyle.

La tombe sera simple, sans signe particulier. On va juste la surélever par rapport à son niveau d’avant. Il faut rappeler qu’il est enterré dans la même tombe que sa mère. Les grottes, qui étaient des caches des moudjahidine pendant la Révolution, seront également ouvertes à cette occasion au public et les enfants de Si L’Hocine devront lire des extraits d’écrits inédits de notre valeureux révolutionnaire.» Certains membres de la famille préféreraient une cérémonie dans l’intimité.

Mais est-il possible de le faire sachant que chaque jour, des dizaines de visiteurs viennent à Ath Ahmed pour rendre hommage à Hocine Aït Ahmed et visiter le monument de son aïeul, Cheikh Mohand Ou L’Hocine ? Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Recueillement au village
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair