formats

Recrutement dans l’éducation : Priorité pour les mathématiques et la physique

Publié le 22/06/2017, par dans Non classé.

Il n’y aura pas de crise d’enseignants à la rentrée, assure Rabah Chichiou, directeur d’études chargé des dossiers administratifs au ministère de l’Education nationale, qui révèle que malgré la crise que traverse le pays, l’Etat continuera à recruter les effectifs nécessaires pour assurer la scolarité sans interruption vu la saignée qu’est en train de connaître le secteur avec les départs massifs à la retraite des fonctionnaires du secteur, notamment les enseignants. Le retrait des convocations pour le concours de recrutement qui se déroulera jeudi prochain a commencé lundi pour les 700 000 candidats inscrits aux épreuves écrites pour le recrutement de 14 627 fonctionnaires pour sept grades, dont 10 009 enseignants du moyen et du secondaire, souligne le même responsable qui était hier l’invité de la rédaction de la Chaîne 3 de la Radio nationale. Le reste, ceux de conseillers d’orientation et de guidances scolaire et professionnelle, de superviseurs de l’éducation, d’attachés principaux de laboratoires et d’intendants et de sous-intendants. M. Chichiou souligne que le concours qui sera organisé par l’office national des examens et concours (Onec) sera soumis aux mêmes conditions que les autres examens nationaux, « avec un protocole rigoureux de sécurisation, copies anonymes, et ce, afin d’assurer l’égalité des chances entre les candidats».

Le concours concerne toutes les matières enseignées, même si la part du lion revient aux mathématiques et à la physique matières pour lesquelles le ministère a des difficultés à trouver des enseignants. « Le déficit connu dans les profils d’enseignants de ces deux matières s’explique par l’insuffisance en nombre des effectifs orientés vers la formation universitaire dans les filières pouvant fournir ce profil.» L’invité de l’émission a annoncé que le nombre des départs en retraite avoisinera les 41 000 pour l’exercice de 2017. Au total, ce sont quelque 93 260 enseignants qui ont été recrutés ces deux dernières années, en plus des 10 009 postes à pourvoir dans les cycles moyen et secondaire pour le prochain concours de recrutement, 66 869 enseignants ont été recrutés durant l’année 2016, dont 28 867 sur la base du concours sur épreuve d’avril 2016, et 38 002 autres à travers l’exploitation des listes d’attente découlant du même concours. 35 480 ont été recrutés dans le cadre des listes de wilaya et 2522 à travers les listes nationales. Selon le même directeur, l’exploitation des listes s’est poursuivie en 2017, avec le recrutement jusqu’au mois d’avril de 23 799 enseignants à travers les listes de wilaya et 3384 par les listes nationales, donnant un total de 27 183 recrutements durant la même année. Le secteur aura recours à la nouvelle liste d’attente qui sera issue du prochain concours pour faire face aux besoins qui pourraient être exprimés. Pour le cycle primaire, les besoins en enseignants seront satisfaits à travers la liste d’attente de 2016, explique le même responsable.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Recrutement dans l’éducation : Priorité pour les mathématiques et la physique
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair