formats

Rattrapage des cours en juillet et septembre

Publié le 05/04/2017, par dans Non classé.

Des possibilités de rattrapage des cours sont offertes aux étudiants des filières de pharmacie et médecine dentaire.
Après la suspension, à la la mi-mars, du mouvement de protestation mené durant plus de trois mois et demi pour des revendications liées au cursus universitaire professionnel de ces futurs praticiens, un plan de rattrapage du retard durant les vacances se profile. Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a indiqué hier à Alger que les étudiants de ces deux filières qui étaient en grève « peuvent rattraper les cours en juillet et septembre prochains».

Cette déclaration a été faite lors d’une conférence de presse à l’occasion de l’organisation de la Conférence nationale des universités. « Le suivi de la grève ayant été mitigé à travers les différentes facultés, le volume des cours à rattraper diffère d’une faculté à l’autre, voire au sein d’une même faculté», estime M. Hadjar. Le rattrapage des cours est, selon lui, une opération « purement pédagogique», et que « décréter l’année blanche est une décision pédagogique et non politique ou administrative». Les étudiants dans ces deux filières ont arraché la promesse d’une issue favorable pour une grande partie de leurs revendications. L’engagement du ministre de l’Enseignement supérieur, et la rencontre des délégués des étudiants avec le Premier ministre ont convaincu les protestataires de suspendre la grève et d’attendre la concrétisation des décisions.

Les revendications des étudiants des deux filières sont relatives au reclassement des chirurgiens dentistes et pharmaciens de la catégorie 13 à la catégorie 16 de la Fonction publique. Des préoccupations quant à la qualité de la formation ont également été posées, nécessitant l’ouverture de nouveaux domaines de stage et de formation pratique. Les promesses du gouvernement face à cette revendication concernent la possibilité de conclure des conventions avec les établissements de santé et la relance de la commission pédagogique des stages internes, ainsi que le recours à la simulation en tant que mesure complémentaire pour pallier le manque de stages sur terrain. Les étudiants ont également arraché un accord de principe concernant l’augmentation du nombre de postes de résidanat, et d’accompagnement des facultés qui souffrent d’un manque d’encadrement nécessaire, ainsi que la création de nouvelles spécialités pour la médecine dentaire et la pharmacie et « le recrutement de maîtres-assistants pour combler le déficit en encadrement, en organisant le plus tôt possible un concours de recrutement. Le ministère de l’Enseignement supérieur s’est également engagé à réexaminer le programme pédagogique des 1re et 2e années, et renforcer celui de la 6e année en matière de formation pour la filière de la médecine dentaire. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Rattrapage des cours en juillet et septembre
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair