formats

Question de la semaine : Comment expliquer la baisse des prix des marchés Errahma ?

Publié le 10/06/2016, par dans Non classé.

Après les restaurants Errahma, les Algériens découvrent, pour la deuxième année consécutive, les marchés Erraham, dont les prix des fruits et légumes sont à la baisse par rapport aux autres marchés, durant ce mois connu pour être celui de toutes les spéculations. Initiés, dans certains chefs-lieux de wilaya, par les directions du commerce et d’agriculture, en partenariat avec les représentants des commerçants, « ces marchés ont pour but de stabiliser les prix», indique Hadj Tahar Boulenouar, président de l’Association nationale des commerçants et artisans.

« La différence entre les prix de gros et ceux des détaillants est flagrante, atteignant parfois 50% au lieu de 30%, comme prévu par la réglementation, s’indigne-t-il. Ce n’est pas normal qu’un commerçant achète la pomme de terre à 20 DA/kg et la revende à 40 DA, les tomates à 55 DA et est revendue à 120 DA ! La différence est de 100%, même plus.» Tahar Boulenouar explique cette baisse des prix dans ces marchés: « La raison est simple. Dans ces marchés, ce sont les fellahs et les grossites qui vendent directement leurs produits.

L’avantage est qu’ils ne payent ni la location, ni les charges, ni même les imports. L’UGTA a mis à disposition son site du 1er Mai, devenu l’un des quatre marchés Errahma disponibles durant ce mois à Alger.» Mais Boulenouar n’est pas vraiment satisfait par l’initiative. « Ces marchés n’existent que pendant le Ramadhan, alors que nous cherchons des solutions à long terme, suggère-t-il. L’Etat doit accélérer le processus de réalisation du réseau de distribution national des marchés de proximité. Il nous faut au moins 1000 marchés. Ceci créera de la concurrence et imposera l’abondance des produits dans tous les quartiers et villages.»
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Question de la semaine : Comment expliquer la baisse des prix des marchés Errahma ?
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair