formats

Quand des Algériens renvoient l’ascenseur aux Marocains et aux Tunisiens

Publié le 15/11/2017, par dans Non classé.

Beaucoup d’amoureux des Verts ont commenté la « réponse» de la Royal Air Maroc au ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel. Une image publicitaire sur laquelle on pouvait lire : « Effectivement, nous ne transportons pas que des passagers… Nous accompagnons aussi nos Lions en Russie ! Et ça tout le monde le sait !»
En 2010 et 2014, l’Algérie était le seul pays nord-africain à prendre part aux phases finales de ces deux Coupes du monde. « Le seul pays arabe», aimaient à répéter des médias proche-orientaux et autres. En 2018, ils seront trois, l’Egypte, la Tunisie et le Maroc, à représenter la région. Quatre si l’on ajoute l’Arabie Saoudite (Confédération asiatique).

Une vidéo, probablement égyptienne, met en dérision une personne, représentée en tant qu’Algérien, cernée par d’autres, Egyptien, Saoudien, Marocain et Tunisien, exprimant un rire bruyant.

La courte vidéo est partagée sur les réseaux sociaux même par des Algériens déçus certainement de l’élimination de leur sélection, et voulant tourner en dérision cette situation. Beaucoup d’autres amoureux des Verts ont commenté la « réponse» de la Royal Air Maroc au ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel. Une image publicitaire sur laquelle on pouvait lire : « Effectivement, nous ne transportons pas que des passagers…

Nous accompagnons aussi nos Lions en Russie ! Et ça tout le monde le sait !» La compagnie marocaine a emprunté la première phrase au chef de la diplomatie algérienne qui l’avait prononcée le mois passé devant des hommes d’affaires, ce qui avait provoqué, rappelons-le, une réaction des plus virulentes de la part des responsables du makhzen, avec rappel de l’ambassadeur du royaume chérifien en Algérie.

Néanmoins, malgré ce « passif», ils étaient nombreux les Algériens à exprimer leurs félicitations aux Marocains dans les commentaires joints à la photo en question. Il faut dire que ces dernières années, les rapports ont considérablement changé entre les supporters des pays nord-africains.

Si avec l’Egypte, les choses ont failli déraper en novembre 2009, après le caillassage, au Caire, du bus transportant Saïfi et ses coéquipiers, en prévision du match capital Egypte-Algérie, des qualifications au Mondial (un match barrage a eu lieu moins d’une semaine plus tard à Oum Durman au Soudan qui a conduit à la victoire de l’Algérie par 1-0, et par conséquent sa qualification au Mondial 2010), les rapports entre Algériens d’un côté, et Tunisiens et Marocains de l’autre ont été marqués par une symbiose jamais connue auparavant. Et pour cause : des supporters de ces deux pays sont sortis dans la rue pour fêter la qualification de l’Algérie au Mondial 2010 aux dépens de l’Egypte. Depuis c’est la « lune de miel» entre les supporters de ces trois camps.

D’où finalement les messages de félicitations adressés sur les réseaux sociaux par des Algériens aux Tunisiens et surtout aux Marocains — puisque les Lions de l’Atlas ont réalisé une véritable prouesse en allant battre la Côte d’Ivoire chez elle (2-0) — après leurs qualifications. Mais cette « sportivité», exprimée par les Algériens, est à mettre en relief avec leur déception après le parcours chaotique de l’équipe nationale qui n’a récolté que deux points seulement durant ces éliminatoires du Mondial 2018.

A ce titre, le virulent communiqué de la FAF d’octobre 2016, au sujet du sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, artisan de la qualification de ce pays à la Coupe du monde, a même été remis sur la table par de nombreux Algériens qui l’ont partagé, comme pour dire que la Faf pouvait s’offrir les compétences de ce technicien, ancien coach de l’USMA, qui avait réussi auparavant à décrocher la CAN avec la Zambie et la Côte d’Ivoire. « Suite aux graves mensonges de Renard Hervé, la FAF dément catégoriquement n’avoir jamais pris contact avec cet entraîneur, même quand il était au chômage.

Il n’est pas de nos habitudes de contacter des techniciens en poste. Le comportement de ce renard est un acte irresponsable et inacceptable», disait l’instance fédérale présidée à l’époque par Mohamed Raouraoua. En somme, quoi que déçus par leurs Verts, de nombreux Algériens n’ont pas omis de féliciter Marocains et Tunisiens après leurs qualifications. A chacun son heure de gloire. Les Algériens étaient fiers d’être les seuls Nord-Africains aux Mondiaux de 2010 et 2014. Place aux autres en 2018.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Quand des Algériens renvoient l’ascenseur aux Marocains et aux Tunisiens
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair