formats

Protestation du personnel médical à Tizi Ouzou

Publié le 10/05/2018, par dans Non classé.

Les internes aussi ont organisé, hier, une assemblée générale pour décider des actions à entreprendre après l’agression de leurs camarades au CHU Nedir Mohamed.
Les médecins résidents ont organisé, hier, une action de protestation à l’intérieur du CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou. Des dizaines de protestataires se sont rassemblés ainsi devant le siège de la direction générale de l’établissement. Ils veulent, disent-ils, réaffirmer leur présence à l’hôpital. « Nous voulons dire aux responsables que nous sommes toujours à l’hôpital, même si nous sommes en grève», a déclaré le Dr Bay.

Il précise, en outre, que les protestataires sont déterminés à maintenir leurs actions, si rien n’est fait pour satisfaire leurs revendications. Le rassemblement d’hier se voulait aussi, selon ses initiateurs, une action de soutien et de solidarité avec les internes qui ont décidé de déserter les services à cause des agression dont ont fait l’objet leurs camarades à l’intérieur du CHU. « Les internes se retrouvent face à la tension générée par une situation d’anarchie à laquelle ils ne peuvent plus faire face.

Donc, cela les exposent à des agressions que nous dénoncerons. Nous affirmons toujours notre soutien indéfectible aux internes qui ne peuvent rien faire en l’absence des médecins résidents», a ajouté le Dr Daou, qui rappelle que les résidents ont décidé d’un arrêt des gardes depuis le 29 avril dernier.

« Cette décision n’a pas été facile à prendre», a souligné, pour sa part, le Dr Saboudji, qui estime que « la grève des internes a dévoilé que nous travaillons dans des conditions très difficiles lors des gardes. Maintenant, nous avons sacrifié notre formation, nous sommes restés sans salaires depuis plus de cinq mois.

Nous ne pouvons même pas récupérer nos documents administratifs», déplore le même médecin. Notons aussi qu’après plus d’une heure de rassemblement à l’intérieur du CHU, les protestataires ont organisé une marche jusqu’à la faculté de médecine, sise en face du campus de Hasnaoua.

Par ailleurs, les internes ont également tenu une assemblée générale durant la matinée, pour décider des actions à entreprendre afin de dénoncer les cas d’agression de leurs camarades. D’autre part, il est utile de préciser aussi que les médecins généralistes ont tenu un sit-in devant le siège de la direction de santé publique pour protester contre leur réquisition par les responsables concernés après l’arrêt des gardes décidé par les résidents. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Protestation du personnel médical à Tizi Ouzou
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair