formats

Protestation à Biskra

Publié le 29/10/2016, par dans Non classé.

Le rond-point Sidi Zarzour, donnant sur les cités Lemssala, Lemcid et Haret El Oued, ainsi que sur le pont menant vers l’université et l’aéroport de Biskra, a été le théâtre, jeudi après-midi, d’un mouvement de protestation de centaines d’habitants de la ville de Biskra dénonçant la hausse des factures d’électricité qu’ils jugent « inacceptables et faramineuses».
Mus par la colère, ils ont paralysé la circulation routière dans cette partie de la ville durant plusieurs heures au moyen de palettes de bois et de pneus enflammés. Des colonnes de fumée noire se voyaient à des kilomètres. Les agents de la sûreté sont intervenus pour diriger les automobilistes vers des déviations et prévenir d’éventuels heurts avec les protestataires surexcités, a-t-on constaté. « L’augmentation du prix de l’électricité pour tous les clients de Sonelgaz sans prendre en considération les spécificités climatiques du Sud et le pouvoir d’achat des familles est une erreur.

Le courant est vital dans cette région où les villes et les villages se sont beaucoup développés et où la population sédentarisée ne peut survivre sans les moyens modernes de climatisation, de réfrigération, d’éclairage et d’irrigation des exploitations agricoles. Jusque vers la fin des années soixante-dix, l’année scolaire débutait le 1er octobre pour se terminer le 31 mai car la chaleur estivale est insupportable», déclare un enseignant prenant part à cette manifestation, dont il déplore la forme violente induisant des atteintes aux biens d’autrui.
« Je suis un simple employé gagnant 19 200 DA par mois. J’ai reçu une facture de presque 25 000 DA. Je ne vois pas comment faire pour la payer et on pourrait venir me couper le courant et en priver ma famille», affirme un autre protestataire.

Ayant appris que le gouvernement étudiait sérieusement la possibilité de réduire le prix de l’électricité pour les consommateurs du Grand-Sud, un autre manifestant espère que Biskra y sera incluse. Emboitant le pas des autres quartiers protestataires, les habitants de haï Zmala ont aussi érigé jeudi en soirée des barricades sur les rues du 8 Mars et de Debache Sassi.

Accompagné des directeurs des mines et de l’énergie, de la SDC, de l’hydraulique et d’un représentant de l’ADE, le chef de la daïra de Biskra a convié une délégation de ces protestataires à une réunion au siège de l’APC. A ceux contestant les factures d’électricité trop élevées, il a promis de transmettre leurs préoccupations aux hautes autorités.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Protestation à Biskra
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair