formats

Promotion de la langue arabe : 6 projets en cours de concrétisation

Publié le 07/10/2018, par dans Non classé.

CONSTANTINE- Le Conseil supérieur de la langue arabe (CLSA) £uvre à concrétiser six (6) projets visant à promouvoir la langue arabe, a indiqué dimanche à Constantine son président, Salah Belaïd.

Invité au Forum du quotidien Ennasr, le même responsable a précisé qu’il s’agit de « la correction des erreurs des documents de l’état civil », « un lexique de la poésie populaire », « un dictionnaire unifié du langage de la vie courante », « l’encyclopédie de l’Algérie », « la culture algérienne » ainsi que « le prix de la langue arabe pour les médias » décerné le 1er mars de chaque année à l’occasion de la journée de la langue arabe.

Le travail sur ces projets est mené en coordination avec plusieurs ministères et le Haut-Commissariat de la langue amazighe et vise à développer la langue arabe et à proposer des initiatives pour sa promotion, d’autant que, a ajouté M. Belaïd, le « CSLA étant une institution consultative attachée à la présidence ».

Répondant aux questions des journalistes, il a souligné que la langue arabe « n’est pas une langue sacrée mais doit être respectée au regard de sa teneur religieuse », faisant état de diverses « entraves », notamment « son retard lexical dans le suivi des évolutions techniques, l’absence de certains sons qui ressortent surtout lors de la traduction vers l’arabe outre l’absence d’un dictionnaire philologique de la langue arabe et l’absence de logiciel de traduction automatique.

Il a mis l’accent, à ce propos, sur la nécessité d’engager un travail dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Evoquant en outre les rapports unissant les deux langues officielle de l’Algérie l’arabe et le tamazight, M. Belaïd a souligné leur « complémentarité », assurant qu’ « il n’y a jamais eu d’opposition entre les deux car toutes deux ont la même origine et ont cohabité ensemble avant de se ramifier ».

Il a fait état à ce propos de l’organisation, en novembre prochain, d’un séminaire national à la bibliothèque d’El Hamma à Alger sur la complémentarité linguistique entre l’arabe et le tamazight, leur cohabitation et la notion de « citoyenneté linguistique ».

  1. Belaïd a rappelé les principales réalisations du CSLA depuis sa création le 26 septembre 1998, dont 300 publications, assurant que des efforts sont en cours pour les diffuser sur internet.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Promotion de la langue arabe : 6 projets en cours de concrétisation
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair