formats

Procès Sonatrach 1 : Redha Hemch au cœur des débats

Publié le 08/01/2016, par dans Non classé.

Pour la première fois, Redha Hemch, ancien directeur de cabinet du PDG Mohamed Meziane, a été au cœur des discussions du procès Sonatrach 1.
Tout commence lors de l’audition de Nouria Meliani, propriétaire du bureau d’études qui a obtenu le marché de réfection du siège de Sonatrach à Alger. Le juge évoque les déclarations de la responsable devant le juge d’instruction. Selon le dossier, Nouria Meliani avait déclaré à l’époque avoir obtenu le marché grâce à Redha Hemch. Mais devant le juge, elle nie : « Je n’ai été le voir que lors d’un problème de non-paiement.» Devant l’insistance du juge, elle ajoute : « Redha Hemch est un vieil ami de la famille. Je ne sais pas quel poste il occupait à Sonatrach.» Le juge lui demande alors pourquoi elle lui a fait deux virements de 5000 euros. « C’est un ami, il en avait besoin.

Cela s’est passé en 2008, il n’était pas en poste.» Redha Hemch n’a pourtant quitté son poste qu’en 2010. Le juge l’interroge sur le virement destiné à l’achat d’une Mercedes au nom du responsable. « Je l’ai dépanné. Ce sont des prêts, il me rembourse. De toute façon, je ne peux pas évoquer ces détails, ils font partie de l’instruction en cours pour l’affaire Sonatrach 2.» Le juge rétorque alors que Redha Hemch fait bel et bien partie de la procédure de Sonatrach 1 et que ses questions peuvent par conséquent le concerner.

Puis c’est au tour de Mohamed Sanhadji, ancien directeur des activités centrales, d’être interrogé par le juge : « Vous aviez déclaré devant le juge d’instruction que les contrats de gré à gré avaient été obtenu par le bureau d’études de Nouria Meliani grâce à l’aide de Redha Hemch. Vous avez ajouté que cela avait donné lieu à des accords écrits…» Sanhadji dément : « Je ne l’ai pas dit dans ce sens. C’est lorsque le juge m’a dit que Nouria Meliani l’avait reconnu que j’ai répondu que cela devait être vrai.» Le juge insiste, lui faisant remarquéer qu’il change son témoignage. Mais Mohamed Sanhadji continue de nier jusqu’à la fin de l’audience.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Procès Sonatrach 1 : Redha Hemch au cœur des débats
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair