formats

Présidence de l’APN : Saïd Bouhadja ne sera pas le seul candidat

Publié le 23/05/2017, par dans Non classé.

Présenté par le FLN comme candidat à la tête de l’APN, le député Saïd Bouhadja, né le 22 avril 1938 à Skikda, devra céder la présidence de la séance d’installation officielle de la nouvelle Assemblée populaire nationale, prévue aujourd’hui, au siège de cette institution, aux deux plus jeunes députés, dans le cas où la désignation du président de cette Chambre basse passe par l’urne et non pas par un plébiscite.
Les coordinateurs des groupes parlementaires chargés de la préparation de cette séance ont eu du mal, dimanche dernier, à trouver un artifice légal pour pallier le vide juridique face une telle situation unique, où le président de la séance officielle d’installation est en même temps candidat à la présidence de l’Assemblée. Le débat était très houleux. Certains ont proposé que le député qui dirige cette séance cède sa place à celui qui le précède sur la liste des plus âgés, dans le cas où il présente sa candidature à la présidence de l’APN.

Mais d’autres n’étaient pas d’accord. Ils ont préféré se conformer au contenu de la Constitution qui désigne le plus âgé en tant que président de la séance d’installation, précisant toutefois qu’au cas où il est candidat et que sa désignation passe par l’urne, il devra se retirer au moment du vote pour que cette opération soit dirigée par les deux plus jeunes députés qui l’assistent.

En fait, ce débat a été suscité par l’annonce de la candidature de Saïd Bouhadja, par le FLN, et le soutien public qui lui a été apporté par le RND, dès dimanche matin, avant même que les coordinateurs n’entament leur réunion de la préparation de la séance d’installation officielle. Bon nombre de parlementaires, notamment de l’opposition, tiennent à ce que la désignation du 3e homme de l’Etat se fasse par l’urne et non pas par plébiscite, avec non pas un candidat unique, mais plutôt avec plusieurs.

A ce titre, soulignent nos sources, le MSP a fait du porte-à-porte pour convaincre les députés de la nécessité d’un candidat de l’opposition. Beaucoup n’y voyaient pas d’inconvénient et ont exprimé leur soutien à cette idée, même si au fond ils savent que le candidat du FLN, Saïd
Bouhadja, va avoir plus que la majorité avec les partis de l’alliance présidentielle. En tout état de cause, il est très probable qu’au moins un autre candidat se présentera à la présidence de l’Assemblée, une institution qui a vu dimanche dernier l’installation de ses douze commissions parlementaires et leurs bureaux.

Ainsi, les députés Djilali Amar et Boualem Bousmaha du parti du FLN (Front de Libération nationale) ont été respectivement désignés à la tête de la commission des affaires juridiques, administratives et des libertés et la commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté. Le député Belkacem Bensalem du RND (Rassemblement national démocratique) a été installé à la tête de la commission de la défense nationale, tandis que Berrabah Zebbar, du FLN, préside la commission des finances et du budget et Ahmed Saadani, député FLN, dirige celle des affaires économiques, du développement, de l’industrie, du commerce et de la planification.

La commission de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et des affaires religieuses a été confiée à Mahdjoub Bedda, toujours du FLN, alors que le député Mohamed Boukhelkhal, du même parti, a été installé à la tête de la commission de l’agriculture, de la pêche et de la protection de l’environnement. Elue sur la liste du RND, la député Fatma Zohra Atrous a été désignée à la tête de la commission de la culture, de la communication et du tourisme, tandis que le député Lazhar Hamadou du FLN a été installé à la tête de la commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle.

Représentant le groupe des indépendants, la députée Soumia Bella s’est vu confier la direction de la commission de l’habitat, de l’équipement, de l’hydraulique et de l’aménagement du territoire, tandis que le député Menouar Djaadi du FLN présidera la commission des transports et des télécommunications, et Abdelkrim Djenati, député RND, celle de la commission de la jeunesse, des sports et de l’activité associative. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Présidence de l’APN : Saïd Bouhadja ne sera pas le seul candidat
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair