formats

Pour tentative de fraude : 52 candidats exclus du BEM

Publié le 08/06/2017, par dans Non classé.

Durant l’examen, 52 candidats au Brevet d’enseignement moyen (BEM) ont été pris en flagrant délit de tentative de fraude.
Ces candidats ont été exclus pour des motifs liés à l’usurpation d’identité, tentative d’utilisation de smartphone et d’écouteurs. Ces candidats risquent également d’autres mesures disciplinaires, a affirmé hier la ministre de l’Education nationale, lors de son passage à la Chaîne 3.

« Nous avons pensé à tous les scénarii éventuels et pris les mesures nécessaires pour sécuriser l’examen du baccalauréat. Il existe tout un protocole extrêmement long, fastidieux et très pointu qui sera mis en œuvre au niveau local avec la contribution des services de sécurité», a précisé la ministre, en soulignant qu’aucune fuite n’a été enregistrée durant les examens de la 5e AP et du BEM. Mme Benghabrit souligne qu’en cas de fuite, les sujets seront remplacés.

Les mesures de sécurisation du baccalauréat qui concernera plus de 760 000 candidats a commencé depuis une année par la mise à niveau de l’Office national des examens et concours (ONEC) avec les moyens financiers nécessaires.

Cette sécurisation se fera, également, à travers l’interdiction des téléphones portables, des outils numériques, des écouteurs, des antisèches, etc., en sus d’autres dispositions « confidentielles», explique la ministre. « Nous prenons toutes nos dispositions, en tant qu’organisateur, pour préserver la crédibilité des examens et l’égalité des chances pour tous les élèves», a-t-elle souligné, interpellant le reste de la société, dont les parents d’élèves, pour « partager» cette responsabilité, l’enjeu, a-t-elle insisté, étant « la moralisation, qui est une dimension importante».

Autre mesure, les portes des centres d’examen seront ouvertes dès 8h et seront fermées après 9h. « Cette mesure fait partie du protocole antifraude, pour éviter tout risque avec l’utilisation de l’outil numérique. Tous les candidats seront au courant des sujets en même temps», souligne la ministre.

Concernant la fuite des sujets constatée durant la session de 2016, Mme Benghabrit en appelle tout un chacun pour que cette nouvelle session réponde à toutes les normes, en matière de sécurité, de pédagogie et d’organisation, afin, dit-elle, d’en préserver la crédibilité et l’égalité des chances parmi les élèves.

Concernant les conditions de déroulement du bac dans le sud du pays, la ministre a affirmé que les dispositions nécessaires ont été prévues s’agissant notamment de garantir la climatisation aux élèves et de prévoir des groupes électrogènes pour anticiper les éventuelles coupures d’électricité. La ministre annonce, par ailleurs, que pour l’édition du bac 2018, des mesures seront introduites pour la lutter contre l’absentéisme des élèves. Il s’agit notamment du recul de la date du retrait de la convocation pour l’examen afin d’obliger les élèves à rester jusqu’à la fin de l’année scolaire. La ministre rappelle qu’à propos de la refonte de l’examen du baccalauréat, un consensus existe au sein de la communauté éducative.

Le dossier a été transmis au gouvernement pour étude et plusieurs options sont envisageables, comme la réduction du nombre des jours de l’épreuve, le bac en deux phases et la fiche de synthèse.
Les résultats de l’examen de la 5e AP seront disponibles aujourd’hui sur le site http://cinq.onec.dz, à partir de 14h, annonce la ministre. Les résultats du bac seront connus le 15 juillet et ceux du BEM le 27 juin.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Pour tentative de fraude : 52 candidats exclus du BEM
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair