formats

Pour la police, les auteurs présumés ont été arrêtés «en un temps record»

Publié le 15/01/2016, par dans Non classé.

Les quatre auteurs présumés d’enlèvement et d’assassinat de l’enfant Chaibi Miloud ont été arrêtés en un temps record, après une enquête diligentée sur instruction du parquet près le tribunal de Ben Badis.
Les résultats obtenus sont dus au travail coordonné des services de police de la localité, et ceux de l’équipe de la police scientifique et technique dépêchée sur les lieux par le laboratoire scientifique central d’Alger. Les mis en cause, âgés de 21 à 24 ans, ont été arrêtés suite à l’intensification des investigations et la mobilisation de moyens humains, matériels et scientifiques. Les techniciens spécialisés en scène de crime ont procédé à des analyses d’échantillons de salive et de sang pour recherche d’ADN ; les empreintes digitales ont été soumises à l’identification automatisée.

Ces moyens techniques ont permis d’identifier les auteurs présumés très rapidement. Ils ont arrêtés et présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Ben Badis pour les chefs d’inculpation d' »enlèvement et sévices corporels», « acte contre nature sur mineur de moins de 16 ans» et « homicide volontaire avec préméditation».

Le procureur de la République près le tribunal de Ben Badis, dans sa conférence de presse du 3 janvier 2016, a exposé le professionnalisme et la rapidité des services de la police judiciaire et de la police scientifique chargées de l’enquête. Par ailleurs, sur le plan de police de proximité, après l’enterrement de Chaibi Miloud, les services de l’action sociale de la sureté de wilaya de Sidi Bel Abbès ont rendu visite à la famille du défunt, pour l’assister sur le plan psychologique et logistique. Le commissaire divisionnaire de police Larroum Amar, directeur de la communication et presse à la DGSN Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Pour la police, les auteurs présumés ont été arrêtés «en un temps record»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair