formats

Plusieurs hectares consumés et une chaleur infernale

Publié le 23/07/2016, par dans Non classé.

La wilaya de Béjaïa a été une véritable fournaise durant ce week-end. Entre des températures exceptionnellement élevées et la multiplication des feux de forêt, la population a suffoqué.
Pas moins de 13 incendies ont été enregistrés, durant ce week-end, sur le territoire de la wilaya, ravageant des hectares de couvert végétal mais sans causer de dégât majeur ni de perte humaine. Le plus dévastateur s’est déclenché, jeudi après-midi, au niveau du parc de Gouraya, au pied du fort du même nom surplombant la ville de Béjaïa.

En un peu plus de 24 heures, les flammes ont consumé pas moins de 100 hectares de couvert végétal au niveau de ce parc protégé, a indiqué Ali Mahmoudi, chargé de la communication à la Protection civile, sans préciser l’origine de l’incendie. Si en temps de canicule, c’est souvent l’élément naturel qui est mis en cause dans les départs de feu, il n’est pas exclu que la main de l’homme soit à l’origine de cet incendie du parc de Gouraya. Le feu a pris non loin des habitations, du côté du quartier Dar Nacer, où des travaux de défrichage ont été effectués, avant de s’étendre à d’autres parties du parc. Hier vers midi, des flammes gigantesques, visibles depuis la ville, continuaient de consumer le couvert végétal du parc, dégageant d’énormes colonnes de fumée blanche et une vague de chaleur insupportables, outre l’odeur de brûlé.

Partout où le feu passait, il ne restait que le noir hideux de la suie à la place du beau couvert végétal verdoyant de cette partie du parc. Les habitants de la ville sont décontenancés à la vue de ce paysage de désolation. Les messages de consternation et les photos du parc qui brûle ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. La Protection civile a indiqué que le feu s’est propagé sur le parc Mercier et s’approche du fort de Gouraya, sites touristiques à forte fréquentation durant la haute saison. Et d’ajouter que des gendarmes ont été postés pour empêcher tout accès au parc qui pourrait mettre en danger la vie des visiteurs. Dès le déclenchement du feu, plusieurs unités de sapeurs pompiers ont été mobilisées pour circonscrire les flammes, indique Ali Mahmoudi.

Mais il semble que la topographie accidentée des lieux, doublée de l’absence d’accès pour les véhicules anti-incendie et de moyens héliportés ne facilitent pas la tâche aux soldats du feu. Cela semble aussi le cas pour trois autres foyers d’incendie.

A El Kseur, Tizi n’Berber et Aokas, faute de passage, les pompiers ont du mal à venir à bout des flammes dans les zones escarpées de montagne, affirme la Protection civile, précisant cependant que 9 des 13 incendies enregistrés durant le week-end ont été maîtrisés. Selon un bilan de la Protection civile, depuis le 1er juin, 33 incendies ont été enregistrés dans la wilaya de Béjaïa. Ces feux ont parcouru 873 hectares, dont 95 ha de zone forestière, 51 ha de maquis, 740 ha de broussailles, 23 ha d’arbres fruitiers et 13 ha de chêne-liège.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Plusieurs hectares consumés et une chaleur infernale
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair