formats

Plus de 3600 enseignants admis à la phase nationale de recrutement

Publié le 28/11/2017, par dans Non classé.

3611 enseignants viennent d’être admis à la phase nationale de recrutement, à travers la plateforme numérique mise en place par le ministère de l’Education nationale.
Nouria Benghabrit, qui l’a annoncé dimanche sur ses comptes Facebook et Twitter, précise que les candidats admis devront rejoindre leurs postes de travail le 5 décembre prochain.

Les concernés recevront leurs convocations par le biais des directions de l’éducation de leurs lieux de résidence pour le choix de l’établissement en fonction du mérite, avant de retirer l’affectation au niveau des directions des wilayas d’accueil le 5 décembre 2017, indique encore Mme Benghabrit.

Le ministère de l’Education avait annoncé, fin octobre, l’incorporation de 6000 enseignants pour les besoins des trois paliers. Un concours de recrutement externe a été organisé en juin pour 10 000 enseignants et 4000 administrateurs. Les inscrits sur la liste de réserve ont été recrutés au niveau local. Une plateforme numérique avait été ouverte le 6 novembre pour les inscriptions sur le site web de l’Office national des examens et concours (ONEC) (www.concours.onec.dz), pour le compte de la phase nationale. Dans ce cadre, le ministère de l’Education nationale, comme précisé par ses services, a accordé pour chacun des inscrits sur la liste de réserve le droit de choisir trois wilayas ayant des postes vacants dans les matières à pourvoir.

Le ministère avait annoncé, à la mi-octobre, l’organisation d’un concours national de recrutement externe et d’un examen professionnel de promotion à quatre grades (médecin généraliste, psychologue clinicien, aide-soignant principal et infirmier titulaire d’un diplôme d’Etat), et ce, en coordination avec le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Le ministère de l’Education est l’un des rares secteurs de la Fonction publique, avec celui de la Santé, à pouvoir recruter, malgré le contexte de crise.

Le gouvernement a décidé, pour permettre le bon fonctionnement de ce secteur important, de lever le gel sur les recrutements pour faire fonctionner les écoles, qui, toutefois, subissent la crise puisque les budgets ont été réduits d’une manière drastique.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Plus de 3600 enseignants admis à la phase nationale de recrutement
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair