formats

Peine capitale pour l’assassin d’Amira Merabet

Publié le 07/03/2018, par dans Non classé.

Le tribunal criminel près la cour de Constantine a condamné, tard dans la journée de lundi, à la peine capitale l’assassin de la jeune Amira Merabet, brûlée vive et sur la voie publique en ce triste jour du 28 août 2016.
L’affaire, qui avait soulevé l’émoi à Constantine et dans toute l’Algérie, connaît ainsi son épilogue, alors que le débat sur la violence contre la femme, et la place de celle-ci dans l’espace public n’est pas encore tranché.

L’auteur de ce crime abominable, Harran A., et après avoir cavalé durant des mois, avait été appréhendé en janvier 2017 à Maghnia, dans la wilaya de Tlemcen, alors qu’il s’apprêtait à quitter clandestinement le territoire national vers le Maroc. Auparavant, la police de Constantine, et à l’effet de faire avancer l’enquête qui commençait à piétiner, avait publié un appel à la population pour récolter des informations sur le fugitif.

Pour rappel, Amira Merabet avait été agressée le 28 août dernier par un jeune homme qui avait versé de l’essence sur elle avant de mettre le feu et prendre la fuite. Le drame a eu lieu dans la cité du 20 Août, dans la commune du Khroub, près de Constantine.

La victime, 34 ans, a succombé à ses blessures une semaine plus tard. Son drame deviendra en quelques jours un drame social et une affaire d’opinion publique. Des actions seront organisées dans plusieurs villes pour rendre hommage à la victime et dénoncer la violence contre les femmes.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Peine capitale pour l’assassin d’Amira Merabet
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair