formats

Pas de trêve estivale

Publié le 26/07/2016, par dans Non classé.

La trêve estivale des bouchons n’a pas eu lieu. Bien que l’été — et les congés qui riment avec — soit déjà bien entamé, les automobilistes n’ont pas, contrairement à leurs espérances, assisté au « miracle saisonnier» des routes vides et des bouchons qui diminuent.
D’ailleurs, cette dernière semaine, les services de la Gendarmerie nationale ont recensé de nombreux points noirs, plus d’une vingtaine, sur les routes relevant de leurs compétences à travers de nombreuses régions du pays.

Ainsi, la wilaya où il a été enregistré le plus de tronçons bouchonnés est Alger, où ce ne sont pas moins de sept points noirs recensés par la Gendarmerie nationale, et ce, hors agglomérations urbaines. « L’autoroute Ouest, en direction d’Alger-Centre, qui relie Zéralda à Ben Aknoun, et ce, à partir des environs de Bouchaoui jusqu’au pont de Dély Ibrahim, tout particulièrement entre 7h et 10h», peut-on lire dans le document de la Gendarmerie nationale.

« En direction de l’Est, l’autoroute qui relie Alger à la RN5, jusqu’à la frontière de la wilaya de Boumerdès, est congestionnée de 7h à 10h, et tout particulièrement au niveau de la jonction entre les deux autoroutes, à Dar El Beïda», est-il énuméré.

L’autoroute Est-Ouest connaît aussi de gros ralentissements, dans son tronçon reliant Alger-Centre à la wilaya de Blida, à de nombreux endroits, dus notamment à la densité et au nombre important de véhicules, particulièrement à Birtouta. De même, de nombreux points noirs sont évoqués dans les matinées à Birkhadem, à Dar El Beïda, Souidania, ou l’après-midi à Bou Ismaïl et Sidi Fredj.

Les autres wilayas qui ont concentré le plus d’embouteillages durant cette période sont Constantine et Annaba, où trois bouchons récurrents sont cités. Pour le Constantinois, il s’agit de tronçons qui enregistrent un flux routier important toute la journée, puisque la Gendarmerie nationale établit que ces perturbations ont lieu de 8h à 17h.

« La route nationale doublée 101, dans son tronçon qui relie la ville de Constantine à la commune de Aïn Smara», ou encore « la RN20 qui relie la ville de Constantine à la zone industrielle», dit-on.
Pour ce qui est de Annaba, il s’agit essentiellement de la RN21 qui relie la ville à Guelma, et ce, en plusieurs endroits, notamment à Aïn Berda ou El Hadjar.

En ce qui concerne les autres wilayas qui connaissent un important trafic routier, la Gendarmerie nationale cite Boumerdès, Bouira, Bordj Bou Arréridj, Mila, Oran,
et Jijel.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Pas de trêve estivale
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair