formats

«Pas de solution en dehors de la convention collective»

Publié le 10/05/2016, par dans Non classé.

Les conducteurs de train, faisant partie de la filière des mécaniciens, ont débrayé hier pour la deuxième journée, paralysant totalement le trafic ferroviaire des principales villes desservies par la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF).
Ces travailleurs, en plus de la révision de leur classification catégorielle, réclament une révision du régime indemnitaire avec révision à la hausse des indemnités liées au travail des week- end et jours fériés. Les grévistes réclament également la reconsidération de l’indemnité du travail de nuit. Les protestataires, qui ont lancé cette action en dehors du cadre de la Fédération nationale UGTA des travailleurs des chemins de fer, comptent poursuivre le débrayage jusqu’à l’aboutissement de toutes leurs revendications.

La direction de la SNTF, qui qualifie cette grève d' »illégale», a engagé une affaire devant la justice, révèle M. Aktouche, assistant du directeur général de la société. Selon ce même responsable, l’action de protestation a été engagée alors que des négociations étaient en cours autour des revendications avec la fédération UGTA, « seul représentant légal» des travailleurs. M. Aktouche explique que les revendications de ces travailleurs, liées principalement à la re-classification des filières, ne peuvent être satisfaites en dehors de la convention collective.

La direction de la SNTF a engagé avec son partenaire social plusieurs rounds de négociation autour de la nouvelle convention collective qui concernera tous les travailleurs de la SNTF. « Nous avons fait appel à un bureau d’étude national pour l’élaboration du tableau des filières, préalable à toute classification, et un projet de nouvelle convention est en cours d’élaboration. Le travail est en train d’être réalisé avec le partenaire social légal», explique M. Aktouche, qui regrette que les discussions avec les représentants des travailleurs n’aient pas pu convaincre les grévistes à suspendre leur action et reprendre le travail.

La direction de la SNTF a dénoncé hier « le recours à la grève pénalisant des milliers de voyageurs». Tout en appelant les grévistes à mettre fin à leur action de protestation, « la direction a appelé les représentants des travailleurs à une autre réunion de conciliation, qui, espérons-le, aboutira à une sortie de crise», précise l’assistant du directeur général de la SNTF. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Pas de solution en dehors de la convention collective»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair