formats

Pas de déficit de professeurs en septembre

Publié le 10/05/2017, par dans Non classé.

Au total, ce sont 93 260 enseignants qui ont été recrutés ces deux dernières années, en plus des 10 009 postes à pourvoir dans les cycles moyen et secondaire pour le prochain concours de recrutement, qui sera organisé à la fin du mois de juin, a indiqué hier la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, dans une conférence de presse organisée au siège du ministère.
Ainsi, 66 869 enseignants ont été recrutés durant l’année 2016, dont 28 867 sur la base du concours sur épreuve d’avril 2016 et 38 002 autres à travers l’exploitation des listes d’attente découlant du même concours. 35 480 ont été placés dans le cadre des listes de wilaya et 2522 à travers les listes nationales, détaille la ministre.

L’exploitation des listes s’est poursuivie en 2017, avec le recrutement jusqu’au mois d’avril de 23 799 enseignants à travers les listes de wilaya et 3384 par les listes nationales, donnant un total de 27 183 recrutements durant la même année. Le secteur a également eu recours à des enseignants contractuels issus des listes d’attente, la ministre n’en précisera pas le nombre, ni la façon dont leur carrière sera gérée à l’avenir, étant issus du concours, mais employés sans poste budgétaire.

Mme Benghabrit s’est contentée de dire que les contractuels peuvent postuler au prochain concours qui concerne uniquement les cycles secondaire et moyen. Elle a indiqué que l’exploitation des listes d’attente se poursuivra concernant le cycle primaire, non concerné donc par les épreuves du concours de recrutement de juin prochain. La plateforme d’exploitation des listes d’attente de 2016 pour le CEM et le secondaire est donc fermée, et les lauréats du concours qui n’ont pas encore été recrutés peuvent postuler aux épreuves de juin.

Concernant les possibles manques d’enseignants qui pourraient découler des départs massifs en retraite, la ministre révèle que les listes d’attente peuvent toujours constituer un réservoir dans lequel le secteur peut puiser, d’autant plus que les sessions de formation des nouveaux enseignants sont programmées en juillet et août. « Il n’y aura pas de déficit d’enseignants en septembre», selon Mme Benghabrit qui va ainsi contre le discours des syndicats du secteur qui craignent des départs en retraite de plus de 50 000 enseignants en août prochain.

Les réseaux sociaux ne seront pas bloqués durant le bac

Le ministère de l’Education a renforcé le dispositif de lutte contre la fraude à l’examen du baccalauréat, qui sera organisé ainsi que tous les autres examens nationaux et concours de recrutement d’enseignants par l’Office national des examens et concours (Onec). Ainsi, en plus de la réhabilitation du siège de l’onec, la réduction du nombre des centres de garde des sujets avant leur distribution sur les centres d’examen au début des épreuves, l’intensification de la vidéosurveillance au niveau des salles d’impression des sujets du baccalauréat et l’exclusion des retardataires, le ministère interdit l’introduction de téléphones portables à l’intérieur des centres d’examen et procédera à l’installation de brouilleurs de réseau au niveau de ces centres.

Des sujets de secours sont également prévus en cas de fuite de sujets initiaux. « Tout est fait pour éviter le scénario du bac 2016», rassure la ministre qui dit que son département a « appris la leçon». « Je peux dire aujourd’hui qu’après concertation avec tous les départements concernés et avec la prise de mesures nécessaires pour la sécurisation des examens, il n’y aura pas recours à la fermeture d’accès aux réseaux sociaux», révèle en outre la ministre de l’Education qui indique que le blocage de ces réseaux sociaux a été adopté l’an dernier, faute d’autres moyens.

Aussi, des dispositions sont prises en charge au niveau local pour régler les soucis de transport en cas d’éloignement des centres d’examen de la résidence des candidats, ainsi que pour l’équipement de climatisation pour les salles d’examen au niveau des régions du sud du pays, a ajouté Mme Benghabrit. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Pas de déficit de professeurs en septembre
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair