formats

Participation aux législatives : L’Ugel offre ses services

Publié le 22/02/2017, par dans Non classé.

Pour Salah Eddine Douadji, secrétaire général de l’UGEL, les étudiants constituent un réservoir électoral. Il demande à ce que des moyens soient mis à la disposition de l’UGEL pour lutter contre le boycott des législatives.
L’Union générale des étudiants libres (Ugel) propose sa « force de mobilisation» au niveau des universités pour doper le taux de participation aux prochaines législatives. Salah Eddine Douadji, secrétaire général de cette organisation estudiantine, invité hier au forum du quotidien El Mihwar, a proposé les services de cette organisation pour lutter contre le boycott, « pour peu que des moyens soient mis à la disposition des étudiants qui constituent un réservoir électoral».

Le secrétaire général de l’Ugel appelle à la mise en place de bureaux de vote au niveau des résidences universitaires pour pouvoir drainer les voix des étudiants qui résident loin de l’université et « renforcer ainsi le taux de participation». « Je ne vois pas pourquoi les étudiants ne bénéficient pas des mêmes facilitations que les militaires qui votent dans les casernes. Pourquoi ne pas aménager des centres au niveau des résidences universitaires pour permettre à tous les étudiants d’exercer leur droit d’exprimer leur voix ?» s’interroge M. Douadji.

Ce dernier insiste cependant sur la rupture de tout lien avec les partis politiques, son organisation étant connue, des années durant, pour être un satellite du Mouvement de la société pour la paix (MSP). Une nouvelle disposition a été ajoutée aux statuts de l’Ugel pour interdire toute appartenance partisane aux membres du conseil national de l’Union. « Cela ne nous empêche pas de chercher des appuis politiques pour servir la cause des étudiants», ajoute toutefois M. Douadji.

Le conférencier révèle que des partis au gouvernement, tels que le FLN et le RND, sollicitent le rapprochement de l’Ugel dans la perspective des législatives. « Nous sommes déterminés à rester neutres en attendant qu’une formation fasse une offre solide, capable de servir nos intérêts», souligne M. Douadji, insistant sur le souci de son organisation de respecter la réglementation interdisant l’exercice de la politique dans les établissements universitaires. Le n°1 de l’Ugel révèle par la même occasion que des étudiants se sont portés candidats aux prochaines législatives, « mais sur des listes indépendantes». Un membre de l’Ugel figure d’ailleurs en tête de liste de candidats indépendants dans la wilaya de Laghouat. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Participation aux législatives : L’Ugel offre ses services
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair