formats

Air Algérie : Révélations scandaleuses sur la gestion de l’agence de Tamanrasset

Publié le 25/12/2015, par dans Non classé.

Encore un rapport accablant sur la gestion de l’agence commerciale d’Air Algérie à Tamanrasset. Une inspection menée par le chef de service commercial et celui des finances et comptabilité près la délégation régionale de la compagnie à Tamanrasset a révélé de graves irrégularités relatives, entre autres, à l’émission de documents commerciaux non comptabilisés et au détournement de recettes journalières via des versements différés.
En effet, « plusieurs documents commerciaux, émis pour la plupart en compte clients n’ont pas fait l’objet de comptabilisation, donc non facturés. Pis, aucun contrôle n’est effectué pour localiser ces éventuels documents» lit-on dans le rapport adressé au délégué régional et dont nous détenons une copie.

Le contrôle des documents comptables, selon la même source, a permis de constater des versements différés de recettes-vente dont le montant varie entre 71 000 et 257 400 DA. Il est utile de rappeler qu’en mars dernier, le responsable de l’agence en question avait été destinataire d’une correspondance faisant état de plusieurs « pratiques douteuses» et « d’irrégularités constatée sur des billets imprimés avec des réservations fictives».

Désagréments

Ces pratiques frauduleuses, explique-t-on, consistent à modifier les éléments de la réservation sur les billets affichés sur écran avant de procéder à leur impression. « Le problème qui porte préjudice à l’image de marque de notre entreprise et qui engendre des désagréments majeurs pour notre clientèle» a été vainement signalé au responsable compétent.

Un constat similaire a été arrêté par le chef d’escale qui aurait soulevé des problèmes relatifs à des réservations inexistantes ou à l’émission de billets sans réajustement tarifaire, citant l’exemple de titres de transport établis à des clients adultes mais qui ont indûment bénéficié de tarifs destinés aux nourrissons, la différence étant probablement encaissée par l’agent commercial.

Le client, qui sera donc obligé de payer la différence au niveau de l’enregistrement, se fait malheureusement arnaquer. Les retards cumulés dans l’édition et la distribution des factures, l’absence de suivi des clients en compte et des chèques impayés et la mauvaise gestion du stock de documents commerciaux figurent également sur la liste des griefs retenus contre le chef de l’agence de Tamanrasset. Lire la suite

formats

2e Salon national du miel et des produits de la ruche

Publié le 25/12/2015, par dans Non classé.

La chambre de l’agriculture de la wilaya d’Adrar organise, du 20 au 27 décembre, au niveau de Souika d’Adrar, en collaboration avec l’association de la wilaya de M’sila pour le développement et la promotion de l’apiculture, la deuxième édition du Salon national du miel et des produits de la ruche sous le slogan « Le miel aliment et médicament».
Ont prit part à cette manifestation, tant économique que thérapeutique, une dizaine d’exposants, venus de M’sila, Alger, Laghouat, Blida, El Ménéa, Bou Saâda, Tipasa et Lakhdaria, dont des éleveurs d’abeilles et des producteurs de cosmétiques dérivés à base de plantes médicinales et de produits de la ruche. Ainsi plus d’une quinzaine de variétés de miel sont proposées à des prix, jugés concurrentiels par leurs vendeurs. Toutes les gammes de ce produit de l’abeille sont proposées aux visiteurs et acheteurs.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la volonté des pouvoirs publics de promouvoir la filière apiculture avec l’objectif de renforcer le secteur de l’agroalimentaire et celui de l’industrie cosmétique et afin d’encourager les jeunes cultivateurs du Sud à se spécialiser dans ce domaine et développer son intégration dans leur modèle de l’agriculture saharienne.
Lire la suite

formats

16 interventions de la Protection civile d’Alger lors la fête du Mawlid

Publié le 25/12/2015, par dans Non classé.

Seize opérations, dont six contre des incendies importants ; tel est le nombre d’interventions de secours assurées par les éléments de la Protection civile de la wilaya d’Alger, durant les festivités du Mawlid Ennabaoui, selon un communiqué. « On a enregistré deux incendies dans la commune de Bachdjarah et quatre autres à Staouéli, Zéralda, Bir Mourad Raïs et Birkhadem», indique le communiqué, précisant qu’aucune perte humaine n’est à déplorer. Par ailleurs, trois départs de feu ont été signalés dans les wilayas de Sétif, Blida et Biskra. Lire la suite

formats

Hocine Ait Ahmed sera enterré dans son village natal à Ain El-Hammam

Publié le 24/12/2015, par dans Non classé.

Le leader du Front des forces socialistes (FFS) et un des dirigeants historiques de la Révolution algérienne, Hocine Ait-Ahmed, décédé mercredi à Lausanne (Suisse), sera enterré dans son village natal à Ain El-Hammam (Tizi Ouzou), indique jeudi un communiqué du parti.
D’autres informations sur le rapatriement de la dépouille du défunt et le jour de l’enterrement, seront communiquées ultérieurement, ajoute la même source. Lire la suite

formats

Constantine, capitale 2015 de la culture arabe: pari réussi contre vents et marées

Publié le 24/12/2015, par dans Non classé.
Constantine, capitale 2015 de la culture arabe: pari réussi contre vents et marées
CONSTANTINE-Attendue avec une impatience teintée d’appréhension dès son annonce fin 2013 par l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO), la manifestation « Constantine, capitale de la culture arabe » constitue un pari réussi, ne serait-ce que parce que l’événement a marqué d’une empreinte indélébile l’année qui s’achève. Au milieu…

Lire la suite

formats

«Il a dédié sa vie à une cause à sa mesure, la cause de la liberté»

Publié le 24/12/2015, par dans Non classé.

J’ai pris connaissance avec beaucoup de peine la nouvelle du rappel à Allah du dernier des géants de la grande épopée de la Libération nationale qu’a été Hocine Aït Ahmed.
Je m’incline avec émotion à sa mémoire et je présente à sa famille, à ses proches et à tous ses compagnons mes condoléances les plus sincères et les plus attristées. Je tiens aussi à assurer le Front des forces socialistes de toute ma solidarité et de toute ma sympathie en cette pénible épreuve que partage avec lui l’ensemble des Algériennes et des Algériens. Hocine Aït Ahmed aura été d’une rare constance, d’une rectitude exemplaire et d’une noblesse d’âme admirable dans la défense de ses idéaux.

L’histoire de notre pays l’a déjà distingué comme l’un des plus grands parmi les héros de la glorieuse Révolution de Novembre. L’indépendance de notre pays fut le premier grand combat de sa vie. Et dans ce combat, il s’est livré sans calcul et sans concession avec la fougue de sa jeunesse, la solidité de ses convictions et avec la certitude que dans un tel combat, la vérité et la justice étaient du côté de toutes ces femmes et de tous ces hommes qui avaient fait leur une cause qui transcendait leurs destins personnels.

L’indépendance de notre pays acquise et sa souveraineté recouvrée, Hocine Aït Ahmed est monté sur un piédestal d’où il n’est jamais descendu : celui des libertés et des droits pour ses concitoyens et de la démocratie pour son peuple et pour son pays. Et de fait, les droits de l’homme et la démocratie ont représenté la seconde cause de sa vie.

Dans la défense de cette cause, sa foi n’a jamais vacillé, sa volonté n’a jamais faibli et sa détermination n’a jamais été prise en défaut malgré les épreuves tenaces et l’adversité implacable. Hocine Aït Ahmed était fait de cette matière dont sont pétris les grands hommes : il a dédié sa vie à une cause à sa mesure, la cause de la liberté plutôt qu’à la quête dérisoire des honneurs et des reconnaissances. Sa vie aura été un roman de la liberté qu’il aura écrit non seulement avec des mots qui résonneront pour toujours comme un plaidoyer éternel pour les droits de l’homme et la démocratie, mais aussi par des actes qui ont donné un sens à la bravoure, à la résistance et au sacrifice.

Hocine Aït Ahmed s’en va sans avoir été le témoin du triomphe de la seconde cause de sa vie. Les droits de l’homme et la démocratie qu’il n’a pu voir naître en Algérie forment aujourd’hui son legs et son testament pour ceux qui se reconnaissent dans la rectitude et la justesse de la cause qu’il s’est choisie. Notre génération et les générations à venir sauront saluer la marche solitaire du pionnier. Elles sauront y puiser l’inspiration pour continuer son œuvre inachevée. Et plus que tout, elles sauront y trouver l’exemple à suivre.

Hocine Aït Ahmed s’en est allé, mais son combat continue pour la gloire et le renouveau de son pays qu’il a tant aimé et qui n’a jamais déserté ses pensées et ses rêves. Paix à l’âme du grand disparu et puisse Allah Tout-Puissant l’entourer de Sa Compassion et Sa Miséricorde et l’accueillir en Son Vaste Paradis aux côtés de ceux dont il a dit : « A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.» Lire la suite

Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair